Accueillir un étudiant chez soi : définissez les espaces !

Accueillir un étudiant chez soi profite au propriétaire du logement comme au futur arrivant. Vous arrondissez ainsi vos fins de mois, tandis que l’étudiant profite d’un loyer abordable pour sa situation. Le point pour définir les espaces qu’il occupera.

Accueillir un étudiant à domicile : le studio en bois dans le jardin

Diverses options s’offrent à vous si vous souhaitez accueillir un étudiant dans votre domicile le temps qu’il finisse ses études. La solution la plus simple consiste à déterminer les espaces que vous souhaitez inclure dans ce service, mais vous pouvez également opter pour un studio dans votre jardin.

Faites construire un studio de jardin habitable

L’hébergement d’un étudiant est plus simple en ayant un studio de jardin habitable chez soi. Cette solution offre plusieurs opportunités, car cet espace indépendant est un bon moyen de générer un revenu complémentaire en plus d’apporter une valeur ajoutée à votre bien immobilier.

L’étudiant comme le propriétaire profitent ainsi de leur intimité. La construction peut être maçonnée ou en ossature bois, sachant que cette seconde option est la plus intéressante à mettre en place. L’aménagement de cette dépendance habitable nécessite une déclaration de travaux auprès de la mairie. Si la surface plancher dépasse 20 mètres carrés, vous devrez faire une demande de permis de construire.

Le studio de jardin est ainsi une solution particulièrement adaptée pour ce type de location. L’étudiant sera totalement autonome au quotidien et vous pourrez bénéficier de cette sérénité.

accueillir étudiant définir espaces

Location étudiant : déterminez les espaces chez vous

Définir les espaces privés et communs sera nécessaire si vous décidez d’accueillir un étudiant chez vous. Pour ce faire, vous pouvez lui attribuer une chambre d’au moins 9 mètres carrés équipée du confort nécessaire. Vous devrez également donner l’accès à la cuisine ainsi qu’à la salle d’eau, puis installer une organisation ou une routine qui conviendra aux deux parties.

Les essentiels à savoir sur l’hébergement d’étudiants

La location d’une pièce inoccupée chez vous pour un étudiant est tout à fait légale. Cette opération fait de votre domicile le lieu de résidence de l’étudiant concerné.

Le choix du bail : classique ou étudiant ?

Vous avez le choix entre deux options de bail pour votre location de chambre meublée à un étudiant : le bail classique et le bail étudiant, plus intéressant dans ce cadre. Le bail classique vous permet de louer une pièce même non meublée.

La seconde option s’étend sur 9 mois qui correspondent à une année universitaire ou scolaire. Cette durée est pratique, car elle s’aligne sur le calendrier étudiant. Ainsi, vous serez en mesure de louer la pièce meublée vacante durant l’été ou de préparer l’arrivée d’un nouvel étudiant pour la prochaine rentrée. Une option particulièrement intéressante si vous avez un studio en bois dans votre jardin, car l’étudiant sera totalement indépendant.

Location pour un étudiant : les avantages fiscaux

Louer une chambre chez vous à un étudiant est un moyen de générer des ressources supplémentaires. Vous pourrez même déduire une part de la somme que vous percevez de vos impôts. Le loyer établi doit pour cela être raisonnable et le prix est déterminé par l’administration fiscale.

En effet, cette dernière propose un seuil qu’il convient de ne pas dépasser (135 euros en régions et 184 euros par mètre carré en Île-de-France). Si le cumul des loyers que vous percevez n’excède pas 32 600 euros par an, vous pouvez être exonéré d’impôts à hauteur de 50 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *