Chasseur immobilier : une activité qui se démocratise

Si le métier de chasseur immobilier connaît un franc succès outre-Atlantique, il est encore peu connu en France. Cependant, depuis quelques années, il tend doucement à sortir de l’ombre, notamment grâce à la télévision. En quoi consiste cette activité, et qui peut faire appel à un chasseur immobilier ? Ce sont les questions que nous allons nous poser à travers cet article. 

Chasseur immobilier : une activité en passe de devenir populaire

Ce serait mentir que de dire que le métier de chasseur immobilier est entièrement méconnu en France. Depuis quelques années, certaines émissions de télévision ont fait de cette profession leur principale source de divertissement. Si certains chasseurs immobiliers deviennent des vedettes du petit écran, peu de personnes savent encore qu’il est tout à fait possible de faire appel aux services d’un chasseur immobilier, notamment via ce site, sans pour autant passer à la télévision. 

Le métier de chasseur d’appartements ou de maisons n’est pas seulement destiné à servir de divertissement dans la petite lucarne. Quiconque souhaite devenir propriétaire peut faire appel à un chasseur immobilier, à condition, bien entendu, de trouver une agence sérieuse à proximité. 

Si la profession de chasseur d’appartements ou de maisons est longtemps restée dans l’ombre, c’est surtout parce que dans l’Hexagone, le recours à l’agence immobilière classique est encore bien ancré dans les habitudes. Pourtant, les méthodes de recherche ne sont pas du tout les mêmes.

Qui peut faire appel à un chasseur immobilier ?

Il est normal de se poser la question, car la seule image que nous avons de ce métier nous vient de la télévision. Pourtant, il s’agit d’une profession à part entière, qui tend à devenir de plus en plus présente. 

La réponse à la question posée est simple : toute personne souhaitant trouver l’appartement ou la maison de ses rêves peut tout à fait choisir de faire appel à un chasseur immobilier plutôt qu’à un agent immobilier. 

Bien entendu, le fait d’avoir recours aux services d’un chasseur d’appartements représente un certain budget, qui n’est cependant pas mirobolant. Il faut savoir qu’il n’existe pas de frais fixes, et que le client paie un pourcentage sur le montant de la transaction. L’acheteur paie uniquement au moment où le bien est trouvé et signé devant le notaire.

Location ou achat ?

Cela peut paraître surprenant, mais le chasseur de logements travaille sur ces deux terrains. Pour des questions de tarifs, les locataires ont cependant tendance à être réticents sur le recours à un chasseur d’appartement. Même si cela représente un certain budget, cela peut tout à fait être rentabilisé rapidement.

On le sait, mais en fonction de la zone géographique recherchée et de certains critères, la recherche d’une location peut parfois prendre des allures de parcours du combattant. D’une certaine manière, il faut se lever tôt pour trouver la perle rare… Et ce n’est pas que du sens figuré. Le recours à un chasseur immobilier peut donc représenter un véritable gain de temps dans la recherche d’une location.

De la même manière, les services du chasseur de logement ne se limitent pas aux “gros achats”. Peu importe votre budget, le professionnel travaillera de la même manière. Ses tarifs seront cependant revus à la baisse en fonction de la source du logement trouvé : ils seront plus abordables dans le cas d’une agence, afin que la facture finale soit moins lourde pour le client. 

Bien entendu, tout va dépendre du prix moyen de l’immobilier au moment des recherches. Pour se faire une idée, on peut trouver des informations dans cet article.

Si le profil du chasseur immobilier tend de plus en plus à sortir de l’ombre, c’est surtout parce qu’il place le futur acquéreur au centre de ses recherches. Il ne se contente pas de lui proposer des logements qu’il possède dans son catalogue, mais se met réellement à la recherche de la perle rare pour son client. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *