Comment avoir droit à un prêt à taux zéro ?

Vous envisagez d’acquérir une maison ou un appartement en vue d’en faire votre résidence principale, mais ne disposez que de revenus modestes ? Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est ce qu’il vous faut. Ce dispositif de soutien aidé par l’État exige certaines conditions et peut financer jusqu’à 40 % de votre projet immobilier. Afin de savoir ce qu’on entend par prêt à taux zéro ainsi que les conditions exigées pour pouvoir en bénéficier, nous répondons à toutes vos questions sur le sujet.

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro ?

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un prêt immobilier qui, comme son nom l’indique, est à payer sans intérêt. Ce dispositif a été mis en place par le gouvernement français en vue d’aider les citoyens aux revenus modestes à intermédiaires à acquérir une première résidence, que ce soit en la construisant ou en l’achetant.

Neuf ou ancien (sous condition de travaux), ce logement doit constituer la résidence principale de l’acquéreur du prêt gratuit. Cet emprunt peut financer jusqu’à 40 % des travaux, mais ne recouvrira pas la totalité de l’opération.

L’acquéreur devra alors compléter tout le financement avec d’autres prêts. Une fois toute la somme acquise, le demandeur du PTZ devra faire appel à un promoteur immobilier à l’instar de Duret-Promoteur.fr afin de trouver le programme en adéquation avec ses besoins.

La durée du prêt à taux zéro est variable, de 20 à 25 ans, avec une période de différé pouvant aller de 5 à 15 ans.

Comment obtenir prêt à taux zéro

À qui s’adresse le PTZ ?

Les personnes physiques sont les seules à pouvoir bénéficier d’un prêt à taux zéro. Il s’adresse également aux primo-accédants, c’est-à-dire aux particuliers n’ayant jamais été propriétaires d’une résidence principale au cours des deux dernières années précédant la demande de prêt.

Sauf pour des raisons d’invalidité graves, le demandeur du prêt doit être un primo-accédant. Le prêt à taux zéro n’est également accordé qu’aux ménages moyens aux revenus modestes ou intermédiaires.

Afin de veiller au respect de cette condition, des plafonds ont été mis en place au niveau des ressources (3000 euros de revenus mensuels pour les demandeurs célibataires, le double pour les couples avec deux enfants).

Le plafond de ressources peut varier selon les charges de chaque famille ainsi que le lieu de situation de la résidence. Les revenus pris en compte sont ceux de tous les occupants de la résidence, en se référant à l’avant-dernière année qui précède la demande de prêt.

Quel logement financer avec le prêt à taux zéro : neuf ou ancien ?

Le Prêt à Taux Zéro est réservé à l’acquisition d’une résidence principale. Celle-ci peut être neuve, que ce soit grâce à une construction ou à l’achat d’un logement pour sa première occupation. Si vous optez pour financer un logement ancien, vous devrez impérativement y réaliser des travaux importants, à hauteur de 25 % de la somme demandée pour être éligible au prêt à taux zéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *