Comment bien choisir sa tronçonneuse ?

Contrairement à un appartement, avoir une maison vous offre beaucoup d’espace et bien souvent, un jardin. Celui-ci vous permet de profiter du soleil, ou encore de respirer de l’air frais à l’ombre des arbres. S’il arrive que certaines branches d’arbre vous gênent, et pour entretenir vos haies, vous aurez besoin d’un équipement qui sera capable d’effectuer une coupe franche. Pour obtenir un résultat irréprochable, servez-vous d’une tronçonneuse de bonne qualité ! Comment faire le bon choix ? Avant d’en parler, voyons un peu quel est le mécanisme de fonctionnement d’une tronçonneuse.

Comment fonctionne une tronçonneuse ?

Les tronçonneuses fonctionnent de manière identique. Elles possèdent :

  • Un moteur
  • Une chaîne dentelée
  • Un guide-chaîne

Lors de son utilisation, le moteur de l’appareil met en mouvement la chaîne. La chaîne tourne autour d’un support, le guide-chaîne : plus ce dernier est long, plus la tronçonneuse est puissante et peut être utilisée pour des tâches plus importantes. Lorsque la chaîne est en mouvement, ses dents tranchantes permettent de trancher les troncs et les branches d’arbre. C’est donc une pièce très importante, et c’est la raison pour laquelle il faut choisir sa chaîne de tronçonneuse avec minutie pour que l’appareil puisse donner sa pleine mesure.

Pour que leur utilisation puisse se faire en toute sécurité, les modèles récents de tronçonneuses sont dotés de multiples systèmes de protection. Il y a par exemple les freins de chaîne, ainsi que les systèmes anti-rebond. Ces dispositifs arrêtent immédiatement la chaîne lorsque l’appareil n’est pas manipulé correctement, ou lorsqu’il y a des rebonds sur les surfaces pour protéger l’utilisateur. Un rebond survient lorsque le quart supérieur de la chaîne entre en contact avec une surface dure qui va projeter la machine vers l’arrière, et donc dans la direction de son utilisateur.

choisir tronçonneuse

Sur certains modèles, l’utilisateur a également l’obligation de tenir l’appareil à deux mains. Parmi les autres systèmes de protection, le blocage de l’accélérateur ainsi que le capteur de chaîne sont très utiles. Le premier fait que la tronçonneuse ne fonctionne que lorsque vos doigts maintiennent enfoncé un bouton précis. Le capteur de chaîne, quant à lui, évite à la chaîne de tomber, même si elle rompt ou déraille. Enfin, une commande d’arrêt d’urgence, très facilement accessible, permet à l’utilisateur d’arrêter de manière instantanée la chaîne lorsque c’est nécessaire.

Les critères techniques pour choisir une tronçonneuse de bonne qualité

Il faut principalement tenir compte de la chaîne, du type et de la puissance du moteur, ainsi que des systèmes et accessoires qui facilitent l’utilisation de l’appareil.

La chaîne de la tronçonneuse

Sur une tronçonneuse, un des éléments les plus importants est la chaîne. Pour bien choisir une chaîne de tronçonneuse, il faut tenir compte de la taille du guide-chaîne et de l’utilisation qu’on veut faire de l’appareil. Pour un usage occasionnel dans un cadre domestique comme l’entretien ponctuel d’une haie, les chaînes standards ou polyvalentes seront largement suffisantes. Cependant, dans un cadre professionnel où les travaux à réaliser seront plus intenses, il est conseillé de choisir une chaîne qui possède un système de réduction des rebonds et vibrations. Si vous voulez choisir une chaîne de tronçonneuse plus tard, il vous suffira de regarder les informations inscrites sur le guide-chaîne, ou dans le manuel d’utilisation. Vous connaîtrez ainsi la valeur du pas de chaîne, le nombre de maillons, la jauge de la chaîne…

tronçonneuse

Le type de moteur de l’appareil

Il existe deux types de moteurs pour les tronçonneuses : le moteur électrique et le moteur thermique. Si vous souhaitez faire du petit entretien d’un arbre, ou couper par exemple du bois de chauffage en hiver, vous n’avez pas besoin d’une tronçonneuse très puissante, il vous suffira de choisir une tronçonneuse électrique. Ce sera parfait pour débiter du bois ou enlever les branches d’un tronc d’arbre.

La tronçonneuse électrique peut être sans fil, sur batterie ou électrique sur secteur. Sans fil, cet appareil électrique fonctionne à l’aide d’une batterie amovible. C’est une technologie assez récente qui produit peu de gêne sonore et ne pollue pas. Cependant, le moteur est moyennement puissant et les coupes que l’on peut réaliser restent souvent limitées à de l’élagage.

Le modèle électrique peut aussi fonctionner sur le secteur. Facile à utiliser, son entretien est également moins onéreux. Le courant électrique qui l’alimente doit généralement être de 220 V. Le bruit du moteur est faible et sa puissance est élevée. Il faut cependant nécessairement des rallonges électriques. Un réservoir d’huile disponible sur la machine sert à lubrifier la chaîne et non le moteur.

La tronçonneuse thermique, quant à elle, dispose d’un moteur à explosion à deux temps qui utilise un mélange huile/essence. C’est un appareil très puissant souvent utilisé pour réaliser les abattages et les gros travaux de coupe. Le modèle thermique est le plus indiqué pour une utilisation régulière. Professionnels et particuliers peuvent s’en servir pour obtenir un bon rendement. Vous devez cependant avoir une bonne expérience en la matière, pour bien l’utiliser et l’entretenir. Elle est relativement polluante et bruyante, et génère de fortes vibrations.

La puissance du moteur

Le type de travaux à effectuer, ainsi que le diamètre, la nature des bois et leur densité vous guideront pour choisir la puissance. Voici quelques indications pratiques qui pourront vous aider sur ce plan :

  • 600 – 800 W pour l’élagage et le petit entretien d’arbres
  • 800 – 1500 W pour l’entretien régulier des arbres et l’élagage
  • 1000 – 2000 W pour l’élagage intensif et fréquent
  • 2000 W minimum pour réaliser des coupes, l’entretien et des abattages.

Quelles sont les meilleures marques de tronçonneuses ?

Les marques de tronçonneuses sont nombreuses sur le marché. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous servir des comparateurs et des guides d’achats. Pour vous aider dans la recherche des modèles les plus performants, ces outils pratiques vous aideront à comparer les appareils Bosch, Makita, Dolmar, Stihl, GT-Garden et d’autres fabricants fiables.

Alors, comment choisir une bonne tronçonneuse ? Que ce soit pour aménager un jardin privé ou pour des besoins professionnels, premièrement, définissez vos besoins. Ensuite, cherchez le modèle thermique ou électrique qui y correspond selon les caractéristiques techniques relatives au moteur, à la puissance, à la chaîne de l’appareil… Préférez également des modèles qui sont équipés de différents systèmes de sécurité et qui sont conçus par des marques fiables. Pour dénicher le modèle qui offre le meilleur rapport qualité/prix, n’hésitez pas à faire votre choix dans le catalogue d’un fournisseur spécialisé.

 

Source des chiffres sur les puissances :

https://conseil.manomano.fr/comment-choisir-sa-tronconneuse-n2532

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *