Immobilier : peut- on faire de bonnes affaires en 2018 ?

L’immobilier est véritablement une passion pour de nombreux Français qui, alors même qu’ils ne recherchent pas un bien, n’hésite pas à rêver en consultant les annonces des maisons et appartement en vente. Et si les émissions et magazines dédiées à l’immobilier et à la rénovation de maison se multiplient (n’êtes-vous pas tombé sur les chaînes du groupe M6 un samedi ou un dimanche après-midi par exemple ?), la presse se fait pourtant moins l’écho qu’elle le fit des tendances du marchés immobiliers.

Et pour cause, en 2015, l’immobilier à régulièrement fait la Une des journaux papiers et journaux télévisés « historiquement bas ». En bons auditeurs, les Français ont bien perçu les opportunités en renégociant leurs prêts immobiliers parfois chèrement acquis ; ou en acquérant un bien immobilier avec des conditions financières exceptionnelles. Un dynamisme réel qui a sonné le renouveau du secteur immobilier et notamment des courtiers en crédit immobilier et organismes financeurs.

La tendance ne s’est pas essoufflée dès 2015. L’année 2016 s’est poursuivie sur la même lancé, et mieux encore, les professionnels de l’immobilier ont témoigné d’une année 2017 exceptionnelle. Mais s’il existe de réelles craintes pour l’année 2018, est-il encore temps pour les acquéreurs de faire de bonnes affaires en 2018 ?

Des taux d’emprunt immobilier toujours très bas

Les médias ont dû se lasser au fil des mois et des années de parler du niveau exceptionnellement bas des taux d’emprunt immobilier. Pourtant, emprunter dans le cadre d’un achat immobilier reste toujours très intéressant.

En effet, alors que début 2010, un emprunt sur 20 ans se faisant au taux moyen de 3,65 (source Meilleurtaux.com, il s’établissait fin 2016 à moins de 1,4%. Et contrairement à ce qui avait été pressenti et annoncé fin 2017, il est encore en ce mois de mai 2018 à un peu moins de 1,5% sur 20 ans.

Il est donc encore temps de réaliser un achat immobilier en profitant de condition d’emprunt exceptionnelle, et éventuellement faire un rachat de crédit si vous ne l’aviez pas encore fait. Pour cela, n’hésitez pas vous faire accompagner par un courtier immobilier ou à consulter les banques.

Profitez encore des dispositifs d’aide à l’achat en 2018

Les précédents gouvernements ayant fait de la relance de l’immobilier et du secteur de la construction, ils ont progressivement mis en place des dispositifs d’aide à l’achat pour favoriser l’accession à la propriété immobilière.

Dans cette optique, les principaux dispositifs sont le PTZ (ou prêt à taux zéro) ou le dispositif Pinel qui, sous certaines conditions de localisation géographiques, de revenus, ou de nature du projet, offraient d’excellentes conditions pour réaliser un achat.

Si les professionnels de l’immobilier craignaient que ces deux dispositifs ne fussent pas reconduits pour l’année 2018, le gouvernement Philippe a finalement confirmé leur reconduction. Attention toutefois, car le zonage pour le dispositif Pinel a sensiblement été revu pour concentrer l’action sur certaines zones spécifiques. Mais pour peu que vous souhaitiez réaliser une opération dans ces zones, vous pouvez toujours en profiter

 

Pour conclure, si l’on parle depuis quelques mois d’une hausse des prix dans l’immobilier, sachez que ce phénomène se concentre essentiellement sur quelques grandes villes ou la pression immobilière est la plus forte, à l’instar de Bordeaux ou de Nantes par exemple.

Mais en dehors du prix de l’immobilier, les taux d’emprunts toujours très bas et les dispositifs d’aide à l’achat devraient encore permettre à certains acquéreurs de faire de bonnes affaires en 2018 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *