Investir pour des vacances familiales

Chaque année, vous peinez à choisir la bonne destination pour vos vacances en famille. Et si vous investissiez dans une maison familiale qui accueillera votre fratrie le temps d’un week-end, votre famille lors d’une fête ou encore durant les vacances. Pourquoi acheter une maison de famille à Concarneau ? Comment acheter une maison de famille ? Les réponses dans les lignes qui suivent.

Pourquoi acheter une maison de famille à Concarneau ?

Vous recherchez un endroit calme et proche de la mer pour acquérir une maison de famille en Bretagne ? Vous avez une préférence pour ces villes dynamiques et riches en activités ? Et si vous achetiez une maison de famille à Concarneau ? Située en Bretagne, cette ville séduit par ses plages de sable fin, ses sentiers côtiers et ses paysages pittoresques. Elle abrite un port de pêche.

En effet, lorsque vous faites l’achat d’une maison à Concarneau , ville fortifiée dans le sud du Finistère possédant le plus grand port thonier de France, vous investissez naturellement dans une location saisonnière. Il s’agit là d’une solution à la fois pratique et économique. La maison reste à votre entière disposition pendant les vacances. Puis, vous pouvez la louer lorsqu’elle ne vous sert pas. Cette même location vous permettra d’arrondir vos revenus et de vous affranchir des éventuels frais liés à l’entretien de la maison.

Comment acheter une maison de famille ?

Ça y est, vous avez décidé d’acheter une maison de famille. Trois possibilités s’offrent à vous :

  • l’achat en indivision,
  • la SCI,
  • la tontine.

investir maison de vacances famille

Avant de choisir telle ou telle option, renseignez-vous sur ses avantages et ses inconvénients. En cas de doute, vous pouvez même demander conseil auprès d’un professionnel en la matière.

L’achat de maison de famille en indivision

Vous êtes plusieurs à vouloir cotiser pour acheter une maison de famille ? L’indivision reste de loin la première alternative. Elle permet à tous les membres de la famille de jouir du bien commun. Par contre, il faudra se partager les dépenses d’entretien et de fonctionnement.

Dans le cas d’un achat en indivision, il est impératif d’établir une convention d’indivision devant le notaire. Si un jour, vous décidez de revendre le bien, chaque propriétaire récupérera sa part du prix de cession.

La SCI, une solution plus sécuritaire

La SCI ou société civile immobilière repose sur un principe simple : deux ou plusieurs associés assurent la gestion du bien immobilier. Chacun apportera un montant du capital. Pour constituer une SCI, il faut qu’au minimum deux membres de la famille deviennent associés. On les considérera alors comme étant les propriétaires directs du bien immobilier.

Malgré ces nombreux avantages, la SCI reste une solution coûteuse. Puis, elle nécessite des démarches administratives quelque peu complexes. Autre point : la SCI n’est aucunement éligible aux prêts.

La tontine pour faciliter la succession

Le principe de la tontine est simple : quand un acheteur décède, ses parts seront réparties entre les acheteurs survivants et les héritiers du défunt n’ont alors aucun droit sur le bien. Pour ce faire, il faut introduire une clause de « pacte tontinier » dans l’acte de l’achat du bien immobilier. Il convient aussi de préciser que la tontine ne procure aucun avantage fiscal spécifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *