Tout savoir sur la VMC double flux

Une maison bien chauffée optimise le confort des occupants pendant l’hiver. Pourtant, il n’est pas sans savoir qu’une mauvaise ventilation représente 20% des déperditions thermiques dans tout logement. De ce fait, il est indispensable de s’équiper d’un matériel performant et adapté pour résoudre ce souci au plus vite. C’est la raison pour laquelle bon nombre de particuliers souhaitent investir dans l’installation de VMC double flux. Tour d’horizon.

Quels sont les avantages d’une VMC double flux ?

Le rendement vmc double flux est intéressant, car elle permet de réduire les dépenses énergétiques. Tout d’abord, la consommation de chauffage est réduite. L’air qui entre dans le logement est, en effet, plus chaud. Le confort thermique et acoustique est optimal. Les particuliers profiteront désormais de l’air entrant à 10 °C. Il faut aussi savoir que la qualité de l’air entrant est excellente. Les pollens, les moisissures et les diverses particules fines sont filtrés. Parce qu’il n’y a plus d’entrée d’air au-dessus des fenêtres, les bruits de l’extérieur sont considérablement réduits. La bonne nouvelle, c’est que la VMC est compatible avec les puits canadiens. Ce qui garantit un excellent rafraîchissement en été.

Contrairement à une VMC simple flux, ce modèle de ventilation a la capacité de faire entrer de l’air propre en plus d’extraire celui déjà présent dans l’habitat. Il est beaucoup plus performant bien qu’il soit onéreux. Grâce à ce système, il est également possible d’inverser les fonctions. Cela consiste alors à rafraîchir l’air qu’il apporte dans les pièces d’une maison. Pour les ménages à faible budget, il est possible de financer ce genre de projet à travers les aides de l’Agence Nationale de l’amélioration de l’Habitat. Toutefois, il va falloir répondre à un certain nombre de critères.

Comment installer ce type de système ?

Pour garantir un excellent rendement du matériel, il est préférable de confier sa pose à un installateur VMC qualifié. Cette opération est, en effet, contraignante et compliquée. Il faut savoir que la taille de ce type de dispositif est plus imposante que celle des autres modèles. Il possède cette taille du fait que le système de récupération de l’air et celui de l’apport de l’air prennent de la place. D’où l’intérêt de recourir aux services d’un professionnel pour les travaux d’installation. Il est le plus à même d’estimer les démarches à suivre pour garantir un travail dans les normes et les règles de l’art. Il ne manquera pas de conseiller ses clients sur le choix du modèle le plus adapté.

Généralement, il préconisera un modèle certifié, que ce soit une certification NF 205 ou Phi. L’une et l’autre garantissent des rendements satisfaisants ainsi qu’une consommation électrique raisonnable des 2 ventilateurs. Aussi, il est recommandé d’opter pour une VMC double flux adaptée au volume de l’habitation. Un surdimensionnement peut générer une surconsommation de l’air. Il faut d’ailleurs vérifier le confort acoustique du système à choisir. Côté gaines, il est préférable d’en sélectionner celles isolées pour éviter l’apparition de condensation. Pour profiter d’une ventilation de hautes performances, il ne faut pas négliger son entretien. Idéalement, il est conseillé d’en prendre soin régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *