Comment assurer l’étanchéité d’une toiture en pente ?

Il existe deux formes principales de toitures. Il y a d’une part les toits plats ou toiture-terrasse et, d’autre part, les toitures pentues. Les risques d’infiltration d’eau sur ces dernières sont moindres. En effet, leur structure permet facilement aux eaux de pluie de se diriger vers les gouttières. Malgré cela, les toitures en pente peuvent être sujettes à ces infiltrations avec le temps. Il faut néanmoins savoir que l’humidité peut causer dégâts colossaux au niveau de cette structure. Elle est responsable de la déformation de la charpente, de la défaillance des isolants et de la formation de moisissure. Pour éviter ces désagréments, il faut veiller à ce que la toiture soit parfaitement étanche. Dans cet article, nous allons justement voir comment assurer l’étanchéité d’une toiture en pente.

Pourquoi assurer impérativement l’étanchéité des toitures à faible pente ?

Un versant de toit faiblement incliné est exposé plus longtemps à l’humidité. Son étanchéité devra de ce fait être effectuée soigneusement. C’est surtout le cas des zones où sont posés les conduits de ventilation, les cheminées et les Velux.

L’usage de revêtements de grande longueur (jusqu’à 15 m) est préconisé pour recouvrir ce type de toit. De tels matériaux restreignent les points d’infiltration en ce sens où ils ne nécessitent quasiment aucune zone de recouvrement transversal.

Enfin, il est possible de faciliter l’évacuation des eaux grâce à la création de chéneaux. Concrètement, ce sont des conduits que l’on intègre à la toiture pour permettre l’écoulement des eaux pluviales. On peut également prévoir l’installation d’évacuations supplémentaires et de trop-pleins pour prévenir les débordements. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à une entreprise d’étanchéité.

Quels sont les produits qui permettent de faire l’étanchéité d’une toiture pentue ?

Les professionnels en travaux de toiture se servent de différents produits pour garantir l’étanchéité d’une toiture pentue. Parmi ceux-ci, il y a :

1.      Les produits bitumés.

Ils sont disponibles soit sous la forme de bardeaux ou de plaques. Les bardeaux ne peuvent pas être utilisés sur les toits dont l’inclinaison est supérieure à 15 °. En revanche, on peut recourir aux plaques en toutes circonstances.

2.      L’asphalte

Il est conçu à partir du mélange de bitume et de granulats. Malgré son coût particulièrement onéreux, ce type de matériaux confère une imperméabilité sans faille à la toiture.

3.      La solution multicouche

Il s’agit de feuilles bitumées qui sont assemblées entre elles au moyen d’une colle spéciale ou d’un bitume coulé.

Quel traitement appliquer sur la toiture en pente après les travaux d’étanchéité ?

Lorsque l’étanchéité de la toiture est correctement réalisée, l’eau ne peut plus pénétrer dans la maison par cette structure. Malgré cela, il est plus prudent de prendre des mesures supplémentaires. À cet effet, la mise en œuvre d’un traitement hydrofuge est préconisée. En plus de favoriser l’imperméabilité de la couverture, cette solution empêche la formation des mousses et des lichens sur celle-ci. Comme les effets d’un tel traitement se dissipent avec le temps, il est recommandé de le renouveler tous les 3 à 5 ans.

Lorsque l’étanchéité de la toiture en pente a été réalisée dans les règles de l’art et lorsque le traitement hydrofuge a été correctement entrepris, vous serez à l’abri des infiltrations d’eaux pour les 50 ans à venir. C’est pourquoi il est préférable de les confier à une entreprise d’étanchéité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *