Maison en bois : laissez-vous séduire !

La maison en bois séduit de plus en plus de Français pour son charme, ses vertus sur le plan environnemental, ses performances énergétiques, et son charme. De plus, elle se prête aujourd’hui à toutes les exigences architecturales, ce qui ravit aussi bien les amateurs de style traditionnel que les adeptes de constructions plus contemporaines. Découvrons les avantages, les types et le coût moyen d’une construction en bois.

Les atouts d’une construction en bois 

Contrairement aux idées reçues, une maison en bois peut être construite hors des régions montagneuses. De plus, un tel choix présente plusieurs avantages :

  • la rapidité : il suffit de quelques semaines à quelques mois pour le chantier, de nombreux éléments étant préfabriqués en atelier et simplement assemblés sur le site, sans compter le temps économisé sur les fondations et le séchage.
  • l’isolation : avec un bon isolant directement intégré aux murs, la maison offre un confort thermique appréciable avec un gain d’espace, les parois étant plus fines.
  • la polyvalence : souple et léger, le bois permet d’ériger une maison sur toutes sortes de terrains, même enclavés ou à fort dénivelé. De plus, il se plie à toutes les fantaisies architecturales, sauf si le Plan Local de l’Urbanisme de la commune restreint son usage.
  • l’écologie : obligatoirement issu de forêts gérées (le label NL en atteste), le bois est plus respectueux de l’environnement que les autres matériaux, et s’intègre parfaitement à un cadre naturel.
  • le design : le bois apporte une atmosphère chaleureuse et relaxante et s’harmonise avec les autres matières, comme la pierre, l’acier, l’alu, les carreaux…

Les principaux types de maisons en bois 

  • La maison ossature bois (MOB) est facile à construire, même sur un sol de faible portance et sans revêtement de façade en bardage bois. Elle ne peut cependant comporter plus d’un étage.
  • La maison poteau poutre se bâtit comme une construction à colombage avec des poutres qui sont directement de sa longueur et de sa hauteur. Grâce à son ossature massive autoportante, elle autorise une grande liberté architecturale.
  • La maison en bois massif empilé (en fustes) est idéale pour un rendu rustique. Néanmoins, les possibilités d’ouvertures (fenêtre) sont plus restreintes et une isolation complémentaire est requise.
  • La maison en madriers est constituée de murs et cloisons en bois plein, avec des pièces fabriquées en usines empilées les uns sur les autres. Cette technique rend ce modèle recommandé pour l’auto-construction.
  • La maison en bois à panneau massif est créée intégralement en usine avec les portes et même les volets. Les panneaux sont livrés pré-montée sur le site, où une grue effectue l’assemblage.

Le budget à prévoir pour construire une maison en bois

En moyenne, le prix au mètre carré d’une maison en bois se situe à 1 700 euros, mais des écarts importants sont observés en fonction de la technique utilisée. L’auto-construction, généralement réalisée en  bois madriers est accessible à partir de 300-400 euros, suivie par la MOB qui revient à 600 à 1 000 euros. À partir de 1 400 le mètre carré, le bois massif empilé est légèrement moins cher que le bois poteaux poutres (entre 1 500 et 1 800 euros), le bois massif étant le plus onéreux à 1 900 euros et plus.

Il coûte donc entre 10 à 20 % de plus qu’une maison traditionnelle, ce qui constitue son principal inconvénient. Autre point essentiel, il faut prévoir un budget pour l’entretien : un traitement préalable contre les parasites et l’humidité et en cas de bardage extérieur peint ou lasuré, une remise à neuf régulière s’impose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *