Mesurer le radon dans les bâtiments et habitation

Le radon est un gaz radioactif inodore et incolore. Ce gaz, d’origine naturelle, est le fruit de la désintégration d’un métal et d’un élément chimique : le radium et l’uranium. Nocif pour la santé, c’est un agent notamment responsable du cancer du poumon. Malheureusement, beaucoup d’habitations en France et partout dans le monde se situent dans des zones où le radon est présent. Que ce soit chez soi, sur son lieu de travail ou dans des bâtiments où nous nous trouvons régulièrement, il est important de mesurer les concentrations de ce gaz. Des mesures simples s’appliquent pour sensiblement diminuer sa présence et améliorer sa qualité de vie.

Les régions les plus susceptibles d’être touchées

Bien que peu connu du grand public, le radon est présent en France. Il l’est à des niveaux qui varient d’une région à l’autre puisque les sols et roches sous nos pieds sont différents qu’on se situe en Normandie ou au Pays basque. Les régions les plus exposées sont celles qui ont leur sol constitué de roches granitiques ou volcaniques. Les massifs Alpins, Pyrénéen et le Massif Central sont donc parmi les régions les plus susceptibles de voir des concentrations élevées de radon.

Les départements d’outre-mer, où les terres sont volcaniques, sont aussi exposés. La Corse l’est aussi comme la Bretagne et la Loire-Atlantique. Mais même dans ces zones émissives, où les mesures de radon atteignent parfois des niveaux élevés, il n’est pas obligatoire que votre habitation soit aussi la maison du radon. Des logements situés côte à côte peuvent présenter des chiffres totalement différents. La construction, l’agencement et les habitudes de vie peuvent être sources de variations importantes.

Mesurer le potentiel radon à son domicile

Pour connaître la teneur en radon de l’air qui vous entoure, il n’y a qu’une seule solution, c’est d’utiliser un dosimètre radon. Vous pouvez vous-même vous en procurer un et effectuer les mesures de radon seul. Une mesure de radon à Angers, Paris, Marseille où Lille, se fait de la même manière. Plusieurs sociétés fabriquent ces dosimètres et vous pouvez les acheter sur Internet pour la modique somme de 20 à 30€.

Le radon se mesure dans les pièces du bas si vous avez un étage, puisqu’il est plus lourd que l’air et se cantonne à ces pièces. En quelques semaines, vous aurez un prélèvement suffisant pour l’envoyer à un laboratoire spécialisé qui se chargera d’effectuer les analyses. Résultats qui vous seront communiqués quelques temps plus tard.

Les réponses à apporter

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à statuer sur un seuil maximal conseillé de 300Bq/m³ (comprenez becquerel par mètre cube). Si vous vous approchez de ce seuil, la première mesure à prendre est d’aérer régulièrement votre habitat. Vous pouvez en profiter pour vérifier que vos conduits d’aération sont fonctionnels.

Si la mesure du radon est au-delà du seuil de 300Bq/m³, il convient d’aérer de manière quotidienne. Vous pouvez rechercher des potentielles fuites au niveau du sol qui permettent au radon de s’infiltrer. Une cave peut par exemple être sujette à des fissures et des travaux s’imposent.

Au-delà de 1000Bq/m³, seuls des professionnels pourront vous conseiller. Leur expertise leur permettra d’analyser en profondeur votre habitation et ses défaillances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *