Cambriolage : les risques liés à un volet défaillant

En 2019, la fréquence de cambriolage, en résidence principale comme en résidence secondaire, a augmenté de 1,15 %. Le renforcement de la protection de son domicile devient donc indispensable. En la matière, le volet roulant est présenté comme l’une des meilleures solutions. Pour offrir une sécurité optimale, il doit toutefois fonctionner correctement. Que faire dans le cas contraire ? Comment reconnaître la défaillance de son volet ?

Volet défaillant : comment le réparer ?

En plus de permettre d’améliorer l’isolation thermique d’une maison, les volets roulants sont également un bon outil de protection. Qu’ils soient manuels ou électriques, ils peuvent être sujets à des dysfonctionnements : lames cassées, axe de roulement endommagé, panne de moteur… Si ceux-ci ne sont pas réglés rapidement, ils peuvent s’aggraver et vous courez le risque de diminuer le niveau de sécurité de votre habitation. Pour éviter le pire, pensez à joindre un réparateur pour votre volet roulant dès que celui-ci commence à présenter des signes de défaillance. Avec l’intervention d’un serrurier professionnel, vous pourrez ainsi évaluer les risques encourus. Vous aurez une idée des travaux à entreprendre pour y remédier.

Les réparations peuvent être minimes comme elles peuvent être plus ou moins importantes. Pour un volet roulant manuel, il peut s’agir d’un remplacement de pièces telles qu’une sangle, une manivelle ou un treuil. Dans ce cas, vous pourrez vous-même effectuer les réparations. La tâche est plus compliquée s’il s’agit d’un volet électrique. Faire appel aux services d’un professionnel est fortement conseillé. Il peut effectuer de simples réparations telles que le déblocage du volet ou le remplacement de moteur ou de lames. Mais il peut également arriver que le volet en lui-même doive être remplacé notamment du fait de sa vétusté ou suite à une tentative d’intrusion.

Risque cambriolage volet défaillant

Volet défaillant : quels risques ?

Les volets roulants sont des barrières efficaces pour repousser les cambrioleurs. En effet, ils vont se retrouver face à une difficulté importante pour pénétrer dans votre logement. Les ouvrir de l’extérieur prendra énormément de temps, du moins plus que s’il s’agit d’un volet classique. Sachez qu’au-delà de cinq minutes, un cambrioleur baisse les bras s’il n’arrive pas à s’introduire dans une maison. Par ailleurs, les volets roulants sont plus ou moins bruyants. Vous serez ainsi rapidement alertés à la moindre tentative d’intrusion. En optant pour des volets roulants résistants, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles.

Compte tenu du niveau de sécurité qu’un volet roulant procure, il est primordial d’en vérifier le bon état. D’après les statistiques du Ministère de l’Intérieur, dans 38 % des cas de cambriolage, les cambrioleurs passent par la fenêtre. Il va sans dire qu’à la vue d’un volet défaillant, un cambrioleur pourra donc se frayer un chemin d’entrée. Avoir les volets bloqués par exemple est l’une des situations les plus risquées, surtout s’ils sont à moitié entrouverts. Plus le matériel sera abîmé, plus vous serez exposé à des risques d’intrusion. Si le problème n’est pas réglé rapidement, vous vous exposez à d’autres effractions. Toujours selon une étude du Ministère de l’Intérieur, une maison victime d’un cambriolage a six fois plus de chance (ou plutôt de malchance) d’en être à nouveau victime par rapport à une autre habitation.

 

https://www.abus.com/fr/Nos-conseils-securite/Cambriolage/Faits-chiffres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *