Contrôler la nuisance sonore dans un restaurant

Le bruit peut avoir d’énormes impacts sur l’atmosphère et l’ambiance dans un restaurant. En effet, le bruit des cuillères et des assiettes associé à la voix de la clientèle peut être désarçonnant. C’est pour cette raison que l’insonorisation d’un restaurant est essentielle lors de la conception.

Les impacts du bruit dans un restaurant

La nuisance sonore constitue l’un des principaux motifs de plainte dans un restaurant. En effet, lorsque l’isolation sonore est mauvaise, on peut avoir du mal à s’entendre. Par ailleurs, le bruit peut affecter la façon dont les convives perçoivent leur nourriture. Selon les spécialistes, le bruit peut réduire le goût des aliments sucrés ainsi que l’arôme d’un repas. La nuisance sonore a donc des effets sur l’odorat et sur le goût. De même, cela peut réduire le plaisir ainsi que la perception générale de l’endroit. Force est de constater que de plus en plus de gens optent pour la livraison à domicile pour éviter les bruits. Certains préfèrent même attendre les heures creuses pour être plus tranquille. Pour fidéliser sa clientèle, l’insonorisation d’un restaurant est donc indispensable.

Avantages de l’insonorisation des restaurants

Contrôler, voire même éviter la nuisance sonore permet d’offrir une meilleure expérience culinaire à sa clientèle. Ce qui vous permettra de les garder plus longtemps et de multiplier les dépenses pour des extras comme des boissons et des desserts. Moins de bruit réduit également les erreurs, car le serveur n’a aucun mal à entendre et à prendre les commandes. Si les nuisances sonores constituent un  problème dans votre restaurant, les solutions d’isolation phonique peuvent constituer un bon investissement.

En quoi consiste l’insonorisation ?

Il s’agit de l’utilisation de matériaux et de conception destinée à isoler le bruit de manière efficace. Les murs et les portes sont les zones où le bruit s’infiltre le plus. Il faut donc utiliser des techniques d’insonorisation pour mieux isoler les portes de cuisine et les zones de travail. Ces matériaux sont généralement installés lors de la construction. Toutefois, il est toujours possible d’insonoriser un restaurant déjà en place.  Pour ce faire, il faut utiliser des matériaux ayant une forte capacité d’isolation telle que la mousse polyuréthane. Cette dernière permet d’absorber le son, ce qui empêche le bruit de traverser une surface opaque ou un mur. Ces matériaux peuvent inclure des cloisons, des chicanes suspendues et des panneaux muraux acoustiques. Même un tapis peut aider à absorber le son.

Les isolants acoustiques permettent également d’éviter les échos dans les grandes salles. En général, les matériaux mous absorbent mieux les sons que les matériaux durs.

Processus d’insonorisation

Le processus d’insonorisation restaurant doit généralement commencer dès la conception même du bâtiment. Toutefois, comme il est difficile d’anticiper les bruits, il est possible d’améliorer l’isolation sonore en fonction des besoins du restaurant. Un certain nombre de matériaux et de techniques peuvent en effet être utilisés pour réduire le bruit dans les restaurants, mais le choix doit principalement dépendre du type de pièce à isoler ainsi que le type de bruit.

L’utilisation de matériaux isolants sur les murs extérieurs, adossés aux routes et aux terrains de stationnement est par exemple indispensable si le restaurant se trouve au bord d’une route très fréquentée. De même, il est conseillé d’orienter le bâtiment de sorte que les fenêtres donnent sur des rues plus calmes.

Un restaurant est censé être un endroit convivial et de détente. Il est donc essentiel que les clients s’y sentent comme chez eux et soient à leur aise. Pour s’en assurer, la sonorisation et le bruit jouent un rôle particulier. En effet, il n’y a rien de mieux que de manger dans le calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *