Déco & DIY : le grand retour des machines à coudre

Plus que jamais, l’univers de la déco à le vent en poupe, poussé notamment par les nombreuses émissions et nombreux magasines de décoration d’intérieur et de bricolage qui prône le home staging, la récup’, le Do It Yourself, les loisirs créatifs… Avec toute ces tendances et un goût retrouvé pour le rétro et le vintage, certains équipements parfois jugés désuets ont effectué un grand retour. Ainsi en est-il de la couture et plus spécifiquement des machines à coudres qui ont retrouvé une place de choix dans le cœur des créateurs et créatrices en quête d’originalité et d’authenticité. On vous en dit plus sur ce phénomène.

Le marché de la couture reprendre des couleurs

Si toute nos grands-mères ont assurément possédé une machine à coudre, souvent de marque Singer, de plus en plus de créateurs et créatrices en herbe redécouvrent depuis quelques temps les plaisirs de la couture grâce à la célèbre américaine créée au milieu du XIXe siècle. Et, mondialisation oblige, bien des enseignes proposent aujourd’hui leurs propres modèles de machines à coudres pour des prix allant de 100 à plus de 2000€. Avec cette mode, la clientèle sur ce marché de la couture tend à se rajeunir pour toucher plus spécifiquement les 30/40 ans.

Et-au-delà des seuls fabricants et distributeurs de machines à coudre, c’est tout le secteur de la couture qui retrouve le sourire puisque, en plus d’une machine, il faut évidemment trouver du matériel de couture pour réaliser ses créations. Tissus, rubans, fermeture éclairs, boutons, fil à coudre… La panoplie du parfait couturier nécessite de nombreux équipements qu’il est désormais très simple de retrouver dans les rayons loisirs créatifs de certains enseignes ou tout simplement en mercerie.

Personnalisation, économie & éthique, les clés du retour en grâce de la couture

Si l’ère de la grande distribution et la naissance des grandes enseignes de prêt-à-porter et de déco avait semblé sonner le glas de la couture « domestique », force est de constater que de plus en plus de consommateurs expriment leur souhait de consommer la mode autrement. Et plusieurs raisons expliquent ce phénomène.

L’uniformisation des styles et le diktat de la mode sont une première raison de poids. En effet, de nombreuses personnes affirment leur opposition aux règles standardisées de la mode qu’ils jugent « abrutissantes » et souhaitent exprimer leur véritable personnalité et leur goût à travers leurs vêtements. Pour cela, quoi de mieux que de se mettre à l’œuvre pour imaginer et créer soi-même ses tenues. Une véritable fierté lorsque l’on peut affirmer que l’on a créé ses vêtements soi-même.

Le deuxième argument est évidemment économique. Un budget mode et shopping peut rapidement s’envoler et grever d’autres pôles de dépense. Même chose lorsqu’il s’agit de faire une retouche, un ourlet un de réparer un accroc auprès d’une couturière. Or il s’avère qu’avec un peu de matériel de couture et quelques gestes parfois simples, reprendre soi-même ses vêtements permet de réaliser des économies intéressantes.

Vient enfin l’argument éthique qui marque le pas auprès de consommateurs toujours plus nombreux. En effet, le secteur du prêt-à-porter est souvent montré du doigt pour son caractère peu respectueux de l’environnement et même des hommes et des femmes qui le fond tourner à travers le monde, même si certains marquent s’engagent pour faire changer les choses. Créer et coudre soi-même ses vêtements permet de réduire de ne pas supporter un modèle souvent peu valorisant pour les droits humains et l’écologie.

Autant d’arguments qui incitent les couturiers et couturières à se remettre au travail et contribuent au grand retour des machines à coudre. Et vous, avez-vous la vôtre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *