Protection & Assurance : comment se protéger d’un cambriolage ?

Synonyme d’angoisse, le cambriolage constitue pour les victimes un véritable traumatisme. Or l’actualité récente tend à montrer que, malgré l’ensemble des dispositifs et innovations dans le secteur de la sécurité domestique, leur nombre tend à augmenter ces dernières années. Ainsi, pour la seule année 2019, les services de police et de gendarmerie faisaient état de plus de 116 000 cambriolages en France. Or seule une affaire sur 10 est résolue par les forces de l’ordre. C’est pourquoi il est essentiel aujourd’hui de se prémunir contre les risques de cambriolages. De la prévention au contrat d’assurance, mettez toutes les chances de votre côté pour limiter les risques et réduire les conséquences d’une intrusion dans votre domicile.

Précaution et protection contre le cambriolage

Parce que vivre un cambriolage constitue un véritable traumatisme pour la majorité des victimes, il est toujours préférable de prendre les devants en mettant en place des dispositifs destiner à complexifier toute effraction ou voire à dissuader tout cambrioleur.

La sécurisation des ouvertures, fenêtres et portes, constitue un premier axe majeur avec l’installation de serrures renforcées, de vitrage anti-effraction ou encore de portes blindées. L’idée est clairement de la tâche aux intrus afin qu’ils abandonnent leur ouvrage sous peine d’être repérés. Et pour cause, prêt des 2/3 des infractions se ferait par les portes et un peu plus de 20% par les fenêtres.

Tout aussi efficace que les installations préventives, les systèmes d’alarme s’avèrent particulièrement dissuasifs. Ainsi, leur seule installation et la seule annonce d’un tel dispositif contribueraient à prévenir les tentatives de cambriolage. Par ailleurs, plus de 90% des cambrioleurs se mettraient en fuite lors de leur déclenchement. Là encore il existe de nombreux dispositifs, de la simple alarme dissuasive au système de télésurveillance à distance. Ces derniers ont pris un réel essor, grâce notamment à Internet et au Wifi qui vous permettent, grâce aux caméras de détection d’être alertés en cas d’intrusion et de conserver un enregistrement vidéo du cambriolage.

Assurance et indemnisation après un cambriolage

L’un des premiers réflexes à adopter lorsque l’on constate un cambriolage à son domicile est de contacter son assureur afin de faire jouer votre assurance habitation. Toutefois, on constate que bien des assurés ne connaissent pas pleinement les dispositions prévues à leur contrat, avec parfois des surprises quant aux garanties qui les protègent et aux remboursements auxquelles ils peuvent prétendre. En effet, les conditions d’intrusion et les circonstances du vol peuvent impacter la façon dont sera traitée votre demande.

Vous serez probablement surpris de constater qu’une partie des organismes d’assurances limitent le traitement de votre demande et l’indemnisation aux cas de cambriolages avec effractions. C’est pourquoi en cas de négligence de votre part ou sans preuve ou trace formelle d’effraction, vous pourriez vous retrouver sans recours.

De même, certains biens sont de facto exclus du contrat d’assurance, sauf dispositions particulières. C’est généralement le cas des stockés dans un cabanon de jardin, à l’extérieur du domicile ou dans des parties communes.

Aussi, si vous optez pour une assurance contre le cambriolage, soyez particulièrement attentif aux dispositions relatives au vol et au cambriolage. En cas de vol vous serez plus à même de faire appliquer vos droits à l’indemnisation si vous connaissez parfaitement les dispositions de votre contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *