Quels critères pour choisir sa perceuse ?

La perceuse est sans doute l’un des outils de base que devrait posséder le bricoleur professionnel comme le bricoleur du dimanche. Elle est toujours la première machine que l’on déballe de son coffret d’outils, que ce soit pour réaliser de menus travaux de déco ou pour percer des trous sur un mur. Perceuse filaire ou sans fil, fonction visseuse ou dévisseuse… Autant de variantes qui pourraient rebuter tout bricoleur en herbe. Voici un petit guide pour choisir une bonne perceuse qui convient à vos besoins.

Qu’est-ce qu’une perceuse ?

La perceuse est un outil de bricolage dont la fonction de base est de percer une grande variété de matériaux. Mais pas que ! Elle peut également servir pour visser ou de dévisser, ce qui en fait un équipement indispensable dans toute caisse d’outils de bricolage.

Une perceuse est constituée de différents éléments :

  • le mandrin, un embout métallique qui fixe les mèches (pour percer dans le bois), les forets (pour travailler sur du béton ou du métal) ou d’autres accessoires qu’on prévoit d’utiliser ;
  • le bloc moteur ;
  • la poignée ;
  • et la gâchette ou le bouton d’alimentation.

Comment choisir une perceuse ?

Au fait, il existe trois grands types de perceuses : la perceuse filaire (que l’on alimente via le cordon branché au secteur), la perceuse sans fil (fonctionnant sur batterie), et la perceuse à percussion (qui convient particulièrement aux travaux de perforage sur des matériaux durs). Pour réaliser un perçage réussi, il faut donc choisir le type de perceuse qui correspond le mieux aux matériaux ciblés. D’une manière générale, la perceuse filaire est l’outil adapté à des projets professionnels ainsi qu’à une utilisation intensive. Bien plus puissante qu’une perceuse sans fil, elle doit nécessiter une source d’électricité et impose donc une faible mobilité.

En revanche, ultra-portative, la perceuse sans fil fonctionne à l’aide d’une batterie pour plus de maniabilité et de légèreté. On la privilégie donc pour des travaux occasionnels de vissage et de dévissage, comme le montage d’un meuble ou la pose d’accessoires de décoration. Il est à noter que l’autonomie de la batterie dépend essentiellement de la tension d’alimentation et de la puissance du bloc moteur.

Par ailleurs, les perceuses, filaires ou sans fil, sont parfois pourvues d’une fonction de percussion. Celle-ci est indispensable pour percer des matériaux plus ou moins durs, comme le parpaing, la brique, le béton, le carrelage voire la pierre. Outre une vitesse de rotation plus conséquente, la perceuse à percussion bénéficie également d’une cadence de frappe plus élevée pour générer davantage de vibrations vers le mandrin.

Pour bien choisir une bonne perceuse, l’idéal serait de consulter un comparatif en ligne qui résume toutes les caractéristiques de l’outil selon l’utilité attendue:

  • la puissance du bloc moteur ;
  • la compatibilité du mandrin avec les accessoires de perçage ou vissage ;
  • la fonction percussion ;
  • la fonction « débrayage » ou « stop de frappe » ;
  • la vitesse de rotation ;
  • la tension et l’intensité (pour une perceuse sans fil) ;
  • et le couple de serrage (pour la fonction visseuse-dévisseuse).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *