Agrandir sa maison grâce à une terrasse : que faut-il savoir ?

Nos besoins évoluent avec les années. Notre espace de vie doit en faire autant. En effet, il existe différentes manières d’optimiser celui-ci. Pour l’agrandir, on peut en effet mettre en place une terrasse. Une telle structure est destinée à faire la jonction entre la maison et son extérieur. Il faut néanmoins savoir que ce type d’agrandissement de maison est soumis à des règlementations strictes. La plupart du temps, il nécessite certaines démarches administratives. Dans cet article, nous partageons avec vous les points que vous devez savoir si vous désirez agrandir votre logement grâce à une terrasse. Découvrez !

Quels sont les différents modèles de terrasses permettant d’agrandir une maison ?

Le modèle le plus répandu jusqu’ici reste la terrasse non couverte qui est construite de plain-pied dans la continuité du rez-de-chaussée. Dans ce cas, l’espace fait souvent office d’une extension pour une pièce de vie, notamment la salle à manger ou le salon. Pour savoir quel type de terrasse convient le mieux à vos besoins et à l’architecture de votre bâtisse, nous vous conseillons de faire appel à un artisan maçon expérimenté.

En effet, il existe d’autres sortes de terrasses. Les propriétaires de maison ont d’ailleurs de plus en plus tendance à les privilégier. Il s’agit notamment de :

  • La terrasse continue au rez-de-chaussée qui est couverte par un débord de toiture. Ce modèle rend la création d’auvents envisageable ;
  • La terrasse surélevée qui est construite soit sur des pilotis, soit sur un mur porteur ;
  • La terrasse en étage qui est toujours installées sur des pilotis. Elle surplombe le rez-de-chaussée ;
  • La toiture-terrasse que l’on rencontre le plus souvent sur les bâtiments qui disposent d’un toit plat.

Quels sont les paramètres à tenir compte dans la conception d’une terrasse ?

Plusieurs critères sont à retenir si l’on veut que la terrasse soit parfaitement adaptée aux besoins de l’habitation. En l’occurrence, il s’agit de :

  • Sa destination (coin barbecue, coin de détente, etc.). Ses dimensions en dépendent. À titre indicatif, une surface de 5 à 10 m² pourra recevoir une table et quatre chaises. Pour profiter d’un espace plus confortable, la terrasse devra faire entre 10 et 15 m².
  • Sa forme qui va dépendre de vos goûts et du rendu esthétique que vous recherchez (carrée, rond, triangulaire). Toutes les formes sont envisageables.
  • Son orientation. L’idéal est d’avoir une terrasse exposée sud.
  • Son exposition au vent. Pour restreindre sa prise au vent, il est conseillé d’installer une terrasse à l’abri.

Quelles sont les démarches administratives nécessaires pour agrandir une maison grâce à une terrasse ?

En principe, aucune demande d’autorisation n’est requise pour l’aménagement d’une terrasse extérieure de plain-pied, c’est-à-dire non surélevée ou avec une surélévation très faible.

Quant à la construction des terrasses surélevées, elle nécessite le dépôt d’une déclaration préalable des travaux auprès de la mairie. Un permis de construire peut même être nécessaire en fonction de la supplémentaire qu’elle crée.

Bon à avoir : Même si elle ne nécessite pas une démarche administrative spécifique, une terrasse est assimilée à une construction neuve. À ce titre, elle doit être conforme aux normes d’urbanisme locales, notamment le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou le Plan d’Occupation du Sol (POS). Ces normes encadrent l’emprise maximum autorisée pour une terrasse, le type de matériau dont on se sert et les servitudes de voisinage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *