Et si votre abri de jardin devenait une réelle extension de votre maison ?

Si très longtemps, les abris de jardin ont eu rageusement la même fonction qu’un garage, servant à entreposer les outils de jardin, les vieux cartons ou les accessoires saisonniers, ces petites cabanes ont récemment connu un véritable renouveau. Bien plus qu’une simple remise, l’abri de jardin devient ni plus ni moins qu’une extension de votre maison. Découvrez 2 utilisations possibles pour faire d’un abri de jardin une pièce à part entière de votre habitat.

La « pièce en plus », un bureau indépendant

De l’essor du micro-entrepreneuriat au développement du télétravail sous l’impact de la pandémie de Covid, la nécessité de bénéficier d’un espace professionnel isolé et loin des bruits et de la vie de la maison fait de l’abri de jardin un espace idéal pour imaginer installer un bureau. Cet espace dédié permet de réaliser en toute tranquillité et en toute concentration les tâches du quotidien, et éventuellement de recevoir des clients et partenaires sans les accueillir dans son salon.

Notons d’ailleurs que cette « pièce en plus » pour un usage professionnel est aujourd’hui un critère clé dans la recherche immobilière des nouveaux acquéreurs, notamment les citadins qui viennent s’installer à la campagne tout en gardant leur travail en ville et pour qui le télétravail devient presque la norme.

Accueillir des visiteurs dans un cocon de sérénité

Le secteur de l’accueil touristique connaît depuis quelques années le développement des gîtes et chambres d’hôtes. Malgré l’intérêt financier que cela peut représenter, certains loueurs rechignent à accueillir des visiteurs directement dans leur maison. A l’inverse, certains visiteurs sont mal à l’aise lorsqu’il s’agit de s’y installer.

Bien plus qu’une cabane de jardin, certains abris de jardin sont de véritables petits studios dans lesquels on peut installer un coin nuit pour accueillir des visiteurs de passage. Installé dans un coin tranquille de votre terrain, votre abri de jardin pourra vous apporter un complément de revenu si vous optez pour une formule touristique.

Une chambre supplémentaire sans pousser les murs de la maison

Il est parfois difficile de pousser les murs ou le toit pour créer une chambre supplémentaire. Lorsque la famille s’agrandit ou que les adolescents réclament plus d’indépendance, la cohabitation peut devenir compliquée. De même lorsque l’on reçoit des amis, il peut être délicat de déloger l’un de ses enfants de sa chambre pour y installer ses proches.

L’abri de jardin peut ainsi avoir un usage strictement privé afin de créer une chambre d’appoint ou une chambre supplémentaire voire un petit studio indépendant pour permettre à vos amis ou à votre adolescent d’avoir son propre espace et son autonomie.

Pensez au confort de votre abri de jardin

Selon l’usage envisagé pour votre abri, il sera nécessaire de réaliser certains « travaux » pour garantir votre confort ou celui des utilisateurs de votre cabanes. Pour un confort thermique été comme hiver, pensez notamment à l’isolation thermique du plancher, des murs, du toit et des ouvertures avec des fenêtres double vitrage performantes. Envisagez le raccordement électrique, et éventuellement internet, ainsi le raccordement à l’eau sur vous prévoyez un coin cuisine ou un coin douche.

 

Attention à la législation sur les abris de jardin

De même attentifs et renseignez-vous avant de vous lancer dans l’installation et l’aménagement d’un abri de jardin en bureau, en chambre d’hôte ou en studio. Certaines démarches peuvent être obligatoires en fonction notamment de la surface au plancher. Dans les grandes lignes, on notera ainsi qu’un abri de moins de 5m² ne requière aucune autorisation (il sera en revanche difficile d’envisager l’un des usages évoqués plus haut), un abri de 5 à 20m² nécessite une déclaration préalable de travaux et un abri de plus de 20m² un permis de construire.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès des professionnels qui proposent la vente et l’installation d’abri de jardin afin de connaître l’ensemble des réglementations sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *