Citerne souple : quel intérêt pour la récupération d’eau ?

Considérées comme inépuisables il y a peu, les ressources en eau sont aujourd’hui un véritable trésor. On en vient même à parler d’or bleu lorsqu’il s’agit de la géopolitique et de l’eau. Dans un contexte d’éco-responsabilité et de préservation des ressources naturelles, des solutions voient régulièrement le jour afin de limiter notamment la consommation d’eau, et plus particulièrement d’eau potable, que ce soit pour alimenter les toilettes ou arroser le jardin. Pour ce dernier point, la récupération de l’eau de pluie est une solution qui prend de l’ampleur. Ainsi de nombreux particuliers disposant d’un jardin sont déjà équipés de collecteurs et réservoirs. Et plus récemment de citerne souple. On vous en dit plus sur cette dernière option.

Qu’est-ce qu’une citerne souple ?

Comme son nom l’indique, la citerne souple a l’avantage de sa souplesse, là où les autres systèmes de récupération et de stockage de l’eau sont conditionnés par leur forme. Conçue en polyester et enduit de PVC, la citerne a ici la forme d’un gros coussin. Les matériaux choisis lui confèrent une grande résistance face à la pression de l’eau qu’elle renferme.

Par ailleurs, ces systèmes sont majoritairement utilisés dans les entreprises ou dans le domaine public pour constituer des stocks d’eau disponibles rapidement, notamment en cas d’incendie. On en voit de plus en plus installer à proximité d’usine ou de bâtiments sensibles. On observe également que ce type de citerne de stockage de l’eau est utilisé dans le cadre de mission humanitaire afin de mettre de l’eau potable à disposition des populations sinistrées.

Les avantages de la citerne souple

Si le principe de base de récupération des eaux de pluie reste le même, la citerne souple comporte des avantages certains.

Alors que les récupérateurs ouverts laissent évaporer l’eau en cas de forte chaleur, les citernes souples, parce qu’elles sont totalement fermées, empêchent le phénomène d’évaporation. De ce fait il n’y a pas de perte des ressources.

Par ailleurs, les citernes souples proposent un stockage de l’eau sous vide. En effet, l’enveloppe reste plaquée à l’eau. Du fait de l’absence de poche d’air, cela limite considérablement les problèmes d’oxydation, la contamination par des microalgues ou encore le développement de larves telles que les celles des moustiques.

Contrairement aux citernes « dures », au volume parfois important, le transport des citernes souples est extrêmement simple lorsqu’elles sont vides. Leur installation, leur rangement ou leur entretien l’est tout autant.

Les inconvénients de la citerne souple

Si elles comportent surtout des avantages, les citernes souples ont également des inconvénients qu’il convient de ne pas oublier.

En premier lieu, ces citernes nécessitent une surface disponible suffisante en raison de leur emprise au sol. Cette surface dépendra notamment de la capacité de stockage de la citerne.

Enfin, ces systèmes de récupération et de stockage de l’eau sont relativement inesthétiques. Il conviendra donc de les positionner dans des endroits discrets, à l’écart ou de les cacher autant que possible tout en les conservant à proximité des gouttières afin de récupérer l’eau facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *