Cultiver sans pesticides grâce aux serres de jardin

A l’heure ou la transition écologique devrait battre son plein, de plus en plus de citoyens soucieux de leur connaître l’origine et la qualité de leur alimentation, ou de plus en plus de passionnés de jardin se lancent dans la culture de leurs fruits et légumes. En ville un petit coin de balcon suffit parfois à voir naître quelques tomates cerises, fraises et herbes aromatiques grâce auxquelles les citadins peuvent quelque peu retrouver les vraies saveurs du jardin. En zone périurbaine et à la campagne, les opportunités de cultiver sont plus grande encore et du simple carré potager au véritable lopin de terre cultivée, les jardiniers amateurs sont toujours plus nombreux à se lancer dans la culture des fruits et légumes.

Mais au-delà de la volonté de produire soi-même une partie de son alimentation, beaucoup de ces jardiniers ont la volonté d’adopter une démarche plus écologique, plus responsable et plus saine. Cela passe notamment par l’abandon des pesticides avec parfois quelques déconvenues sur la qualité ou la quantité des récoltes. Pourtant certaines pratiques permettent de préserver son potager des attaques des insectes et autres « nuisibles ». Ainsi en est-il de la serre de jardin qui au-delà de ses autres avantages que nous évoquerons brièvement, offre une bonne parade pour protéger les cultures. On vous explique pourquoi

Créez un écosystème de culture idéal sous votre serre

Vous adorez vos belles salades, vos tomates rougeoyantes, vos fraises sucrées… De nombreux insectes et organismes les aiment peut-être plus encore. Ainsi, il vous est peut-être déjà arrivé de découvrir une partie de vos cultures dévorées, attaquées par des ravageurs ou réduites à néant par des maladies diverses dues à l’humidité par exemple. Et si nos aïeux optaient bien souvent pour des solutions drastiques à grand coup de pesticides et autres produits chimiques, on connaît aujourd’hui l’impact sur notre santé comme sur la qualité des sols et la biodiversité.

Avec la culture sous serre, l’idée est de créer une sorte d’écosystème idéal pour le développement et la croissance des cultures. En premier lieu, parce qu’une serre de jardin est un espace quasi clos, elle permet de limiter l’intrusion et donc l’exposition des cultures aux insectes et autres animaux nuisibles. Toujours parce que la serre est un environnement clos, il permet de mieux prévenir ou agir en réponse aux maladies et attaques. L’impact des plantes auxiliaires, des boucliers préventifs naturels et autres actions menées sera généralement plus fort qu’en espace ouvert et exposé aux conditions climatiques.

Ainsi, il la culture sous serre de jardin permet de fortement limiter voire de s’affranchir totalement de l’usage des pesticides tout en conservant des récoltes de qualités et abondantes.

Les passionnés de jardinage le savent mieux que quiconque, la vie du potager n’est pas un long fleuve tranquille, tant s’en faut. Il existe en effet de nombreux facteurs sur lesquels il est impossible d’avoir la main : les intempéries, l’évolution des températures. Or ces deux facteurs ont un rôle essentiel dans les résultats des cultures et les récoltes. L’intérêt de la serre de jardin est donc d’avoir une meilleure maîtrise sur les éléments.

Protégez vos cultures des éléments

En effet, une saison sans eau comme le fut cet été 2019 est catastrophique, car en raison des restrictions, il a été difficile, voire impossible, d’arroser correctement le potager. A l’inverse, une saison trop pluvieuse peut favoriser le développement de certaines maladies. La serre permet de mieux maîtriser ces questions. Elle protège en effet les cultures contre les intempéries (pluie, grêle…) qui peuvent les endommager. Elle permet une meilleure maîtrise de l’hygrométrie, même s’il faut évidemment être attentif à ce que l’écosystème ne soit pas trop humide sous peine de voir se développer des maladies comme le mildiou.

La serre de jardin offre également une bien meilleure maîtrise des températures, l’idée étant notamment de créer ce fameux effet de serre qui permettra par exemple d’anticiper les semis et de les voir sortir de terre et se développer très rapidement. Attention toutefois, la chaleur croissante peut être dévastatrice pour les plantes du potager. Il conviendra donc d’aérer la serre les jours de chaleur et de bien la refermer la nuit ou les jours plus frais.

Culture tomate sous serre

Serre de jardin, l’alliée de votre jardin pour de plus belles récoltes

Prendre toutes ces protections avec l’installation d’une serre de jardin ne serait rien si vous n’y trouviez aucun avantage autre qu’un résultat identique à vos méthodes de culture classiques. Mais rassurez-vous le résultat est étonnement positif.

En premier lieu, la culture sous serre vous permet de rallonger considérablement la période de culture. Grâce à l’effet de serre qui crée des conditions favorables avant et après la période classique du potager, vous pouvez en effet anticiper vos semis, et ce dès le retour des premiers rayons du soleil printaniers. De même vous pourrez prolonger vos cultures plus tard dans la saison. Selon votre lieu de vie, peut-être même récolterez-vous vos dernières tomates en novembre ou décembre.

Au-delà de prolonger la période de culture, l’installation d’une serre permet également d’améliorer la production. Toujours grâce à cet écosystème idéal que vous offrirez à vos plantations, vous éviterez la perte d’une partir de vos cultures et optimiserez le rendement de vos plants. Vos paniers seront ainsi plus garnis à chaque récolte. Le rêve de tout jardinier !

Bien entendu, il n’est nullement question ici de reproduire le modèle des grandes exploitations qui cultivent sous serre à longueur d’année. Pas de chauffage, pas de pesticide… Vous l’aurez compris, le but de la serre de jardin, à travers cet article, est d’optimiser le travail de la nature en lui donnant un petit coup de pouce. Vous êtes déjà conquis par la culture potagère ? N’hésitez pas à partager avec nous vos retours d’expériences !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *