Décaper des volets en bois : la galère ?

Lorsqu’il est question de retirer de la peinture sur des volets en bois, mieux vaut recourir à un professionnel pour éviter de les abîmer. Cette tâche fastidieuse nécessite en effet de disposer des bons outils ainsi que d’un certain savoir-faire. Découvrez nos conseils pour réduire au maximum le risque d’endommager vos volets.

Les solutions pour décaper vos volets en bois

Le décapage de vos volets en bois doit être réalisé sur une surface plane et stable. Vous pourrez commencer à travailler dessus une fois qu’ils sont décrochés de leur emplacement.

Le ponçage et le décapage thermique

Vous avez le choix parmi diverses méthodes pour décaper vos surfaces en bois avant de les repeindre. Le ponçage manuel au papier de verre ou à la ponceuse électrique est la première solution s’offrant à vous. Lorsqu’il est bien effectué, il offre un bon résultat sur l’état de la surface. Toutefois, il prend beaucoup de temps et produit énormément de poussière souvent chargée en plomb. Le décapage thermique, pour sa part, ramollit la peinture afin d’en faciliter l’élimination, mais doit être suivi d’un ponçage pour un résultat correct. Cette méthode risque tout de même de laisser des taches noires irrécupérables.

Le décapage chimique

La seconde option consiste à recourir aux décapants chimiques pour ramollir la peinture avant de la retirer à la spatule. Elle est également chronophage et convient surtout pour les petites surfaces habillées d’une seule couche de peinture. Recourir à un professionnel est une solution pour décaper vos volets en bois en toute sécurité, mais aussi en bonne et due forme. Vous économiserez du temps et de l’énergie, car ce spécialiste travaille avec le matériel adéquat et utilise un procédé permettant d’éliminer des peintures sur support délicat comme certains bois (volets persiennes), mais aussi de neutraliser l’oxydation sur des pièces en métal.

décaper volets

Nos astuces pour un décapage facile des volets en bois

Le décapage d’une surface en bois nécessite quelques connaissances ainsi qu’un savoir-faire certain. À titre d’exemple des détails dont vous devez tenir compte, la soude est proscrite sur certaines essences de bois.

Les précautions à prendre pour le décapage

Lorsque vos volets en bois ont besoin d’être rafraîchis, vous devrez commencer par retirer soigneusement la couche de peinture existante. Ainsi, la nouvelle sera plus uniforme et tiendra plus longtemps. Si vous décidez de réaliser le décapage, vous trouverez sur le marché des décapants spécial bois. Portez toujours des équipements de protection (lunettes, gants et masque) et travaillez de préférence en plein air ou veillez à bien aérer la pièce dans laquelle vous travaillez. Une fois l’application réalisée, laissez le temps au décapant de bien sécher.

Et si vous appeliez un professionnel ?

La phase de décapage est indispensable avant la peinture ou le vernissage de vieux volets qui ont besoin d’un coup de jeune. Le risque lorsque vous souhaitez réaliser vous-même le cette opération sur du bois est de faire ressortir le veinage du matériau, voire d’endommager en profondeur la surface. Mieux vaut faire appel à une entreprise spécialisée dans le domaine qui saura déterminer la meilleure méthode pour réussir à remettre à neuf vos cadrages. Vous profitez en outre d’une véritable expertise, et aurez la satisfaction de retrouver vos volets avec de belles finitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *