Quelles sont les erreurs à éviter pour réussir la construction de sa maison neuve individuelle ?

Quel Français ne rêve pas de construire une maison qui lui ressemble ? Toutefois, lorsque vous vous sentez enfin prêt, vous devez faire preuve d’une extrême vigilance pour ne pas être déçu. En effet, la réalisation de sa résidence principale est un véritable projet, sur le long terme, qui engage le propriétaire et conditionne son quotidien pour les années à venir. Il est donc capital de bien mener les démarches afin d’obtenir le résultat escompté. Dans cette rubrique, vous retrouverez les erreurs principales à éviter et des informations pratiques pour l’acquisition et la construction de votre maison individuelle.

Recourir à un professionnel de la construction peu compétent

Devenir propriétaire de sa maison peut apporter des avantages certains, à condition de faire un bon choix d’artisan. Généralement, les Français collaborent directement avec un constructeur pour la construction de leur première maison. Celui-ci vous aidera pour toutes les démarches administratives et assumera tous les travaux jusqu’à la finition. C’est une solution intéressante en ce sens qu’elle n’implique aucun sacrifice, contrairement à l’auto-construction. Mais de nos jours, les professionnels de la construction sont nombreux. Au risque d’avoir de mauvaises surprises sur le rendu et des déconvenues sur le planning fixé, il est important de faire confiance au bon constructeur. Ce dernier doit être un expert qualifié qui jouit d’une excellente notoriété comme celui présent https://maison-eureka.fr. Vous pourriez vous renseigner sur ses différentes réalisations sur le site.
Ce professionnel peut également vous aider à définir un budget optimal pour la construction de votre maison. De nombreux nouveaux propriétaires commettent l’erreur de sous-estimer le budget. Et cela peut bloquer les travaux. Vous ne devez pas tomber dans ce piège. Sachez que le budget de votre construction doit être le fruit de plusieurs éléments à savoir :

  • l’achat du terrain ;
  • l’étude de projet (honoraires de l’architecte, étude de sol, étude technique, étude pour la conformité thermique…) ;
  • la prestation de l’architecte ;
  • la construction proprement dite (chantier et architecture intérieure) ;
  • les matériaux ;
  • etc

Et même quand tous ces critères sont considérés dans son établissement, il faudra encore déterminer une marge de manœuvre supplémentaire. Pourquoi ? Parce que les travaux de construction d’une maison réservent généralement plein de surprises qui engendrent des coûts supplémentaires.

Choisir le terrain de sa future maison de manière précipitée

Le choix du terrain est étape essentielle de la construction d’une habitation. Et vous ne devrez en aucun cas l’effectuer à la hâte ou de manière hasardeuse. On le répète encore, ne vous précipitez jamais pour choisir le terrain sur lequel sera construite votre maison individuelle. D’abord, vous devez veiller à ce qu’il corresponde à vos besoins et vos envies. Il doit donc être un coup de cœur. Ensuite, assurez-vous qu’il est bien constructible. Certains sols, de par leur nature, ne peuvent pas supporter d’éventuels travaux de construction. D’autres sols rendent les travaux plus onéreux. Vous devez donc recourir aux services d’un géotechnicien pour qu’il réalise un examen du sous-sol. Vérifiez également si le terrain choisi n’est pas grevé d’une servitude d’utilité publique. N’oubliez pas non plus de vous renseigner sur les règles d’urbanisme qui s’appliquent dans la zone. Quelle hauteur maximale est autorisée ? Quelles sont les distances à respecter ?

En conclusion, deux étapes-clés garantissent une bonne construction de votre maison : trouver un constructeur de maisons de confiance et une parcelle à bâtir idéale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *