Vacances d’été : comment préparer votre jardin en votre absence ?

Pour que le jardin ne souffre pas en votre absence, organisez-vous. Voici quelques conseils pour le protéger du grand soleil et aussi des gros orages d’été.

Un bon arrosage avant le départ

Si la météo prévoit une longue période de sécheresse, arrosez copieusement votre jardin.

Un coup de griffe

Attendez que la terre s’égoutte, puis griffez ou binez toutes les parties non plantées que vous couvrirez de paille, de tontes de gazon séché ou de cartons.

« Ce petit coup de binette ou de griffe sert à éviter la formation d’une croûte en surface du sol et à limiter l’évaporation directe, toujours plus forte lorsque la terre est tassée. Le paillage accentue également cette protection contre l’assèchement et protège efficacement les terres légères des violentes pluies d’orage » explique Minute Maison.

N’oubliez pas le dicton du jardinier : « un binage vaut deux arrosages !« 

Une bonne tonte

À moins qu’elle ne soit déjà grillée par les premières chaleurs de l’été, une pelouse reste belle si elle est régulièrement tondue. Une tonte très courte avant votre départ vous garantira huit à quinze jours de tranquillité, voire davantage si le temps est sec.

La récolte des légumes

Ramassez avant votre départ les petits pois, les haricots verts, les salades ou encore les radis, parce qu’il vaut mieux les manger un peu trop jeunes que trop durs, pleins de fils, en grains ou encore montés en semences. Faites-en des conserves, congelez-les ou offrez les à ceux qui viendront arroser vos plantes pendant vos vacances.

Les haricots verts et les petits pois qui portent encore des fleurs donneront à votre retour une récolte plus généreuse ; ces dernières auront profité de toute la sève pour donner de nouveaux légumes.

La sortie des plantes

Disposez vos jardinières et vos potées fleuries dans un coin abrité de votre jardin. Plantez les plus petites avec leur pot dans un lit de sable ou une parcelle de terrain frais. Arrosez les plantes abondamment avant votre départ.

Au potager

En juin, récoltez les haricots de préférence le matin, ils n’en seront que meilleurs. Maintenez d’une main le pied afin de ne pas l’arracher lors de la cueillette.

Le bon geste du jardinier

Coupez les fleurs fanées des lupins, delphiniums, pivoines et iris pour éviter la formation de graines qui les épuisent inutilement. Rabattez très court les alchémilles et origans pour favoriser l’apparition de nouvelles feuilles plus décoratives.

À éviter avant de partir

Les semis en châssis, ouvert ou en pleine terre peuvent être faits avant de partir si la terre est suffisamment fraîche. Ainsi, vous aurez la bonne surprise de les voir lever à votre retour et vous aurez gagné du temps.

Évitez de semer si votre jardin est déjà attaqué par la sécheresse. Ce n’est pas non plus le moment de faire des boutures dont vous ne pourrez pas contrôler l’arrosage, ni de repiquer ou de transplanter des iris, des salades, des poireaux, des choux ou toute autre plante.

Gardez la fraîcheur

Avant de partir, protégez vos fraisiers en étalant une couche de palettes de chanvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *