Zoom sur le plancher chauffant

Le principe

Comme son nom l’indique, le plancher chauffant permet d’avoir une source de chaleur inclus dans le sol. Le fonctionnement est simple : des tuyaux de chauffage sont posées sur un isolant lui-même installé sur une dalle de béton qui permet de supporter la maison ou le bâtiment. Une chape vient recouvrir les tubes de chauffage. Cette chape a pour but de diffuser une chaleur douce et homogène dans tout le logement. La chape permet d’aplanir la surface du sol pour pouvoir y déposer le revêtement : carrelage, parquet, etc. La pose de ce type d’installation est recommandée d’être effectuée par un professionnel.

Le fonctionnement basse température

Les planchers chauffants sont soumis à des règles strictes de fonctionnement et de régulation. La norme française nommée « DTU 65.14 » impose que la température du fluide circulant dans le plancher doit être limitée à 50°C et la surface au sol en contact avec les habitants doit être inférieure à 28°C maximum. Il fonctionne donc en basse température.

Installation d’un plancher chauffant hydraulique

L’installation d’un plancher chauffant hydraulique suit toute une suite d’étapes précises et rigoureuses. Une fois les études thermiques, les tests d’équilibrage, de s’être assuré que la surface était stable et lisse, il est temps de passer aux choses sérieuses. Un bloc collection est à installer avant les travaux. Ce dernier permet de relier la chaudière ou la pompe à chaleur, au plancher.

Pour éviter les déperditions de chaleur, dans un premier temps, il vous faut installer des plaques isolantes puis les tubes hydrauliques et les câbles électriques de chauffage.

Avant de couler le béton, assurez-vous de la fiabilité de votre installation. Une fois le béton coulé, ce sera trop tard… Aussi, une mise en pression des tubes est nécessaire afin d’éviter les fissures. Il est recommandé d’utiliser 350kg de ciment par mètre cube de mortier pour réaliser votre chape. Assurez-vous de connaître le prix du m3 de béton. La chape de béton doit recouvrir les tubes de 30mm minimum et doit sécher pendant environ deux semaines.

Votre plancher est installé et paré à l’utilisation. Vous devez effectuer une mise en route progressive. Il est recommandé de faire deux heures le premier jour puis une heure de plus chaque jour ; et ce pendant trois semaines environ sans dépasser les 20°C. 48 heures avant la pose de votre revêtement, éteignez votre chauffage.

Économies d’énergie

Cette alternative au chauffage traditionnel permet de faire des économies sur votre facture de chauffage. En effet, son fonctionnement en basse température permet une économie importante. Pour obtenir le même confort thermique qu’avec des radiateurs chauffant à 21°C, le plancher rend la même chaleur à 18°C. Il est estimé qu’un degré de moins diminue la facture de chauffage de 7%. Pour davantage d’économies d’énergie, il existe des planchers chauffants réversibles qui ont les mêmes caractéristiques d’un plancher chauffant classique mais permettent de rafraîchir le sol en été. Leur coût sont de prime abord élevé mais leur économie sur le long terme est considérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *