Comment niveler un sol en béton ?

Vous avez envie de changer de revêtement de sol ? Ce projet peut être difficile à mettre en œuvre si vous disposez d’un sol en béton très sinueux. Avant de mettre en place un nouveau revêtement pour votre sol, il faudra d’abord niveler votre sol en béton actuel. En rééquilibrant ces différences au niveau du sol, vous pourrez facilement poser le nouveau revêtement de sol et espérer qu’il dure dans le temps. Pour ce faire, il existe différentes astuces.

La pose d’une chape de mortier de ciment

La technique de nivellement à utiliser pour restaurer l’harmonie d’un sol en béton dépend du niveau de sinuosité de ce dernier. Ainsi, la pose de chape de mortier de ciment se prête aux différences de sol qui se situent entre 3 et 5 cm. La pose de chape permet une répartition équilibrée pouvant aplanir votre sol en béton et favoriser la pose du nouveau revêtement. L’opération sera un succès à condition que le béton soit propre, dépourvu de graisses, de poussières et de toutes imperfections pouvant compromettre l’adhérence du mortier. À noter par ailleurs que cette option est plutôt économique comparée à d’autres.

Le ragréage, une technique populaire

Vous pouvez également araser votre sol en béton grâce à la technique du ragréage. A cet effet, vous aurez besoin de certains équipements disponibles sur k-dis.com, le spécialiste du sol béton et industriel, et qui favoriseront le nivellement de votre sol en béton. Le ragréage est conseillé pour les imperfections de plus de 7mm ou dans les cas où la chape contient de nombreux trous. Il vous offre deux possibilités pour araser votre sol.

Le ragréage autolissant par exemple, se prête aux sols qui présentent peu d’imperfections. Il s’applique parfaitement au béton grâce à l’utilisation d’un primaire d’adhérence ou d’accroche. Quant à lui, le ragréage fibré est indiqué pour les sols aux irrégularités plus exprimées avec des imperfections allant jusqu’à 3 cm.

nivèlement sol en béton

L’application de sous-couche isofeutre

Applicable au béton et à tous les autres types de revêtement de sol, l’application de sous-couche isofeutre est plus efficace sur les sols ayant de légers écarts de niveau. En plus de restaurer l’harmonie de votre sol en évitant les ragréages jusqu’à 2 mm, la sous-couche isofeutre est gage d’une isolation phonique et thermique de qualité.

Elle permet en effet une répartition judicieuse de la chaleur pour les systèmes de chauffage par le sol. Grâce à cette technique, vous préparez convenablement votre sol en béton, lequel peut alors recevoir aussitôt un autre revêtement, en toute facilité. Elle empêche aussi les remontées d’humidité puisque dotée d’un film en polyéthylène.

L’utilisation des plaques de Fermacell

Si vous souhaitez mettre à niveau un sol en béton sur un ancien plancher, la pose de chape sèche est sans doute une piste intéressante et économique. Elle évite à votre sol en béton de devenir humide et se prête parfaitement aux revêtements de sol particulièrement irréguliers. Pour araser votre sol, vous pouvez utiliser les plaques de Fermacell. Vous allez les appliquer sur une couche de granulés végétaux obtenus grâce à des particules de lin et de chanvre. Une autre option est de les appliquer sur une couche de billes expansées.

Ensuite, vous allez poser les plaques sur l’ensemble que forment les billes et viser les plaques de Fermacell entre elles d’environ 20 mm. Vous obtenez alors votre chape sèche, laquelle est désormais en mesure de recevoir un nouveau revêtement de sol, peu importe sa nature.

L’adoption des plaques en OSB ou des plaques agglomérées

Pour niveler votre sol en béton afin d’y poser un nouveau revêtement, les plaques en OSB sont une solution intéressante. Leur utilisation présente quelques similitudes avec la pose de plaques de Fermacell et peut se faire avec des rainures et des languettes. Il s’agit de plaques composées de fines lamelles de bois collées à forte pression grâce à un liant. Ce sont des plaques très résistantes. Pour araser votre sol en béton, vous pouvez aussi opter pour des plaques agglomérées. Ce sont des matériaux fabriqués à base de copeaux de bois et de colle.

Pour les plaques en OSB ou pour les variantes agglomérées, nous vous conseillons l’utilisation d’un laser pour la pièce. Pour ce qui est de l’appréciation du niveau du sol, vous pouvez vous servir d’un tasseau de bois comme repère pour marquer d’un trait le sol. Malgré la diversité des techniques, le nivellement d’un sol en béton reste une opération délicate. Pour ce faire, nous vous conseillons de la confier à un professionnel. Ainsi, vous évitez tout risque de malfaçon.

Vous pouvez lire également : vaisselle : soyez plus écolo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *