Où poser du parquet dans sa maison ?

Le parquet est un revêtement noble et robuste qui apporte une touche chaleureuse dans une pièce. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est privilégié au carrelage. De plus en plus de personnes se laissent séduire par son esthétique très plaisante. En fonction de l’essence de bois choisie, il offre des rendus différents. Faisons le point sur les pièces de votre maison dans lesquelles vous pouvez poser du parquet.

Le parquet : le choix, la durée de vie et les avantages

Lorsque vous choisissez de poser du parquet dans votre maison, vous avez le choix parmi les bois tendres, mi-durs, durs et très durs. Ce revêtement parfait pour l’intérieur convient également pour l’extérieur.

Du choix du parquet

Rien ne vaut un beau parquet pour contrer la sensation de froideur dans votre maison. Pour une ambiance exotique, nous vous encourageons à vous tourner vers le bois de teck. Si vous avez envie d’un style scandinave, optez plutôt pour le pin. Ceux qui souhaitent rester dans le classique choisissent plutôt le chêne clair qui est un indémodable. Nous vous invitons à vous rendre sur la plateforme d’un spécialiste en parquet haut de gamme pour trouver celui qu’il vous faut. Tenez compte de plusieurs éléments lorsque vous devez choisir le parquet adapté à chacune de vos pièces. Outre l’esthétique, considérez également l’épaisseur et la dureté du bois.

Les avantages et la longévité du parquet dans la maison

Le parquet pour habiller les sols de la maison possède de nombreux avantages. En plus d’être un matériau chaleureux et noble, le bois s’adapte aisément à tous les styles de décoration. Il est également un excellent isolant et s’entretient très facilement au quotidien. Un autre avantage du parquet massif est sa longévité exceptionnelle. En matière de longévité, tout dépend cependant du type de parquet que vous posez. Lorsqu’il est massif, vous pourrez en profiter de nombreuses années à condition de l’entretenir régulièrement. La longévité d’un parquet contrecollé est plus élevée que celle d’un stratifié qui est de 10 à 25 ans selon la qualité choisie.

poser du parquet chez soi

Posez du parquet dans vos pièces de vie

La pose du parquet est la seconde grosse partie des travaux dans une maison, après la peinture. Ce revêtement mettra en valeur vos pièces de vie.

Dans les pièces à vivre

Dans les pièces à vivre, vous pouvez poser du parquet contrecollé flottant si vous êtes débutant dans la pose et que vous souhaitez réaliser l’opération vous-même. Si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez opter pour un beau parquet massif en pose clouée. Les pièces à vivre sont celles qui subissent beaucoup de passages, de ce fait, mieux vaut choisir le parquet le plus solide possible.

Veillez cependant à bien l’entretenir en le ponçant, en le vitrifiant ou en l’huilant régulièrement pour éviter les rayures et les tâches. Vous pouvez également vous tourner vers un modèle contrecollé qui est une bonne alternative au parquet massif traditionnel. Il est moins résistant, mais est plus facile à entretenir, car déjà huilé ou vitré. Concernant les essences de bois, optez pour celles qui sont dures comme l’acajou, le chêne, l’érable, le frêne, l’orme, le hêtre ou celles qui sont très dures à l’instar du merbau ou du wengé.

Dans la chambre

La chambre est un lieu où l’on passe peu et où, généralement, nous n’utilisons pas nos chaussures de ville. De ce fait, elle peut accueillir un parquet plus fin et plus fragile, mais aussi des essences plus tendres. Un modèle contrecollé fera parfaitement l’affaire. En matière d’essence, intéressez-vous au pin, au sapin, à l’aulne et à l’épicéa. Si vous avez envie d’un bois mi-dur, choisissez parmi le noyer, le teck, le bouleau et le merisier. Notez que le parquet qui comprend des matériaux composites qui imitent le bois convient également pour une chambre. Il vous permet de profiter d’un sol à l’aspect parquet à moindre coût et très facile à entretenir.

Posez du parquet dans les escaliers et sur la terrasse

Le parquet est réputé pour son esthétique chaleureuse, mais aussi pour sa facilité d’entretien. Il est tout à fait adapté pour l’habillage des sols d’une terrasse ou dans les escaliers. Le bois et l’humidité ne faisant pas toujours bon ménage, la pose de parquet dans les pièces humides nécessite de prendre des précautions.

Dans les escaliers et sur la terrasse

Dans les escaliers, vous avez le choix entre les parquets massif et contrecollé. Plusieurs essences de bois peuvent y être posées comme les bois exotiques, le hêtre et le chêne. Si vous optez pour le sapin, faites attention, car il s’agit d’un bois tendre qui vieillit rapidement, contrairement aux autres qui sont des bois durs. Les passages étant en outre fréquents dans les escaliers, mieux vaut privilégier un bois résistant que vous pourrez vitrifier, huiler ou cirer.

Pour la terrasse, le bois du parquet devra impérativement être hydrofuge, résistant et imputrescible. Privilégiez les bois exotiques comme le cumaru, le kempass, l’ipé, le bambou, le wengé ou le teck. Vous pouvez également choisir du bois composite ou résineux préalablement traité contre l’humidité, les champignons et les insectes.

où poser du parquet

Dans les pièces humides

Idéalement, choisissez un parquet massif exotique comme du bambou, du wengé, du teck ou du merbau pour une pièce humide. Ils résistent bien à la vapeur et aux projections d’eau. Préférez la pose collée à la pose flottante, car l’eau risque de s’infiltrer entre les lames. Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité d’utiliser des essences européennes rétifiées à l’instar du peuplier, du frêne, de l’épicéa ou du pin maritime.

La rétification est un traitement en étuve qui nécessite le chauffage du bois pour le rendre aussi résistant que du bois exotique, mais aussi pour réarranger les molécules. De manière générale, mieux vaut éviter le parquet stratifié dans les pièces humides de la maison, car en s’immisçant dans les interstices des lames, l’eau fait facilement gondoler le parquet. Cependant, certains fabricants sont parvenus à concevoir un parquet enduit de résine en vinyle étanche spécialement pour ces pièces. Il devient ainsi résistant aux variations hygrométriques.

Vous pouvez lire également : comment niveler un sol en béton ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *