Chasse d’eau qui coule : l’impact sur la facture d’eau

Une chasse d’eau qui coule est synonyme d’une surconsommation d’eau et donc d’une facture importante à la fin du mois. Or, l’eau est si précieuse qu’il ne faut pas la gaspiller. C’est pourquoi, lorsque vous remarquez une fuite d’eau au niveau de votre chasse, vous devez rapidement y remédier en faisant appel à un plombier professionnel. Mais avant, nous parlerons dans cet article des causes d’une chasse d’eau qui coule, leurs conséquences sur vos factures et les solutions possibles.

Chasse d’eau qui coule : quelles en sont les causes ?

La chasse d’eau qui coule est l’une des raisons qui peuvent nécessiter l’intervention d’un professionnel. Si vous habitez en Lorraine, en allant sur le site Plombier-Vilet-Lorraine.fr, vous trouverez un professionnel de la plomberie qui interviendra rapidement pour régler votre problème de chasse d’eau qui coule.

La plupart du temps, ce mauvais fonctionnement de votre chasse est provoqué par un contact prolongé de l’eau du réservoir des toilettes avec le mécanisme de la chasse d’eau. À la faveur de la corrosion et de l’entartrage, certaines pièces se dégradent et affectent le fonctionnement de l’ensemble du système. Il s’en suit alors un écoulement incontrôlé de l’eau.

À la base de la fuite de chasse d’eau, nous identifions deux raisons probables : un endommagement du robinet flotteur ou un mauvais réglage du niveau de l’eau. Le manque d’étanchéité du clapet est aussi une cause de fuite. Dans l’un ou l’autre des cas, une chasse d’eau qui coule est un dysfonctionnement dont les conséquences sont économiques, mais aussi environnementales.

Quelles en sont les conséquences sur votre facture ?

En moyenne, une fuite d’eau au niveau de votre chasse entraîne une perte de 600 litres d’eau par jour. C’est à peu près la consommation normale d’eau pour un foyer composé de quatre personnes. Cela suppose que si la fuite n’est pas détectée, vous perdez au moins 4200 litres d’eau par semaine.

En essayant de calculer cette perte sur un mois, vous imaginez déjà l’incidence sur la facture. En effet, on estime les frais engendrés par une chasse qui coule à environ 660 euros l’an. Or cette estimation datant de 2018 peut être revue à la hausse selon les tarifs actuellement appliqués au m3.

Outre la surconsommation et par conséquent l’augmentation de votre facture d’eau, nous associons à la fuite de chasse d’eau un impact négatif sur l’environnement. Il s’agit en effet d’un gaspillage de ressources, lequel provoque une augmentation des émissions de CO2 nécessaires au traitement de l’eau dans les stations d’assainissement.

Impact fuite chasse d'eau

Les inondations dans votre sous-sol sont aussi une conséquence d’une fuite de chasse. Or ces dernières peuvent provoquer des courts-circuits sur les appareils électriques et d’autres dégâts matériels graves.

Que faire ?

Face à une chasse qui coule en permanence, vous n’avez aucune autre option que de faire appel à un plombier professionnel. Il interviendra sur la chasse selon que la fuite soit liée au robinet flotteur, au clapet ou à un problème à l’intérieur même du système.

Les différentes étapes de la réparation et sa durée seront aussi fonction de ces facteurs. Dans tous les cas, seul un artisan plombier est habilité à intervenir pour une réparation réussie, dans les règles de l’art. Et s’il vous vient à l’idée de rénover votre salle de bain, il se tient également à votre disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *