Comment assainir une vieille maison ?

Vivre dans une maison ancienne, c’est surtout profiter des espaces atypiques, des matériaux nobles et authentiques, ainsi que de l’inertie thermique des murs épais. Toutefois, un phénomène peut nuire à tout cela : l’humidité. Ce facteur peut engendrer de nombreux désagréments portant atteinte à la salubrité de l’habitat. Si vous ne voulez pas quitter votre lieu de vie chaleureux, il convient d’agir à temps pour prévenir les dégâts.

Mieux appréhender l’humidité ascensionnelle

L’humidité ascensionnelle est l’une des pathologies de bâtiments les plus dévastatrices. Elle provoque des dommages perceptibles ou non, et ceux-ci ont des impacts directs sur la santé des occupants. Voilà pourquoi un traitement de l’humidité ascensionnelle s’impose afin de retrouver un intérieur sain. Mais d’abord, il faut identifier la nature du problème.

L’humidité ascensionnelle ou « remontée capillaire » est un phénomène physique qui touche généralement les anciennes bâtisses. D’origine souterraine, elle se caractérise par la remontée de l’eau issue du sol dans les murs, voire le plafond. Mais quelle en est la cause ?

Les remontées capillaires sont le résultat du contact direct des fondations du bâtiment avec l’eau présente dans le sol. Le manque d’étanchéité de la membrane encourage la circulation de l’humidité dans les parois.

Les matériaux poreux ont une capacité d’absorption du liquide élevée. Le frottement des murs avec le sol provoque également une électricité favorisant les remontées. L’humidité peut arriver jusqu’à une hauteur de deux mètres. Le garage et la cave sont ainsi les principales victimes. Les pièces à vivre ne sont pas non plus à l’abri.

Le vide sanitaire permet d’empêcher l’humidité provenant de l’extérieur de pénétrer à l’intérieur. Le souci avec les maisons les plus anciennes est le manque de cette installation servant à retenir l’eau. Ce qui pourrait être à l’origine de l’humidité ascensionnelle. Rassurez-vous ! Des solutions existent pour venir à bout de ce tracas de façon durable.

Assainir vieille maison

Les traitements envisageables pour une maison saine

Deux types de solutions peuvent être mises en œuvre pour résoudre les problèmes de remontées capillaires.

Le traitement par injection d’hydrofuge

Le traitement par injection d’hydrofuge est efficace pour protéger les pièces non enterrées des dégradations causées par l’humidité. Cette intervention consiste à faire plusieurs trous dans la partie inférieure des parois. Ensuite, d’y injecter une substance hydrophobe. Ce gel va se répartir et se solidifier afin de former une barrière étanche permettant de repousser l’humidité. Pour assurer l’efficacité du traitement, les produits hydrofuges doivent être de qualité.

Le cuvelage et le drainage

Il vaut mieux prévenir que guérir. Le cuvelage et le drainage sont des actions conseillées dans le cadre d’une approche préventive. L’idée est de bloquer l’ascension des remontées avant que celles-ci ne parviennent jusqu’aux fondations.

On procède alors à l’installation d’un drain qui apporte une protection supplémentaire à votre maison. L’eau stagnante au niveau du sous-sol sera évacuée vers un égout. Cette opération nécessite la mise en place de conduits et de pompes de relevage.

Grâce à ces solutions, vous pourrez profiter pleinement de votre demeure de longue date. Pour bénéficier des travaux réalisés selon les règles de l’art, il convient de faire appel à un professionnel qualifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *