Acheter une vieille maison : astuces et conseils

Une maison ancienne regorge de beaucoup d’avantages, prix attractifs, charme, emplacement privilégié, cependant, ce n’est pas toujours simple. Entre travaux et grosses rénovations, vous trouverez nos meilleurs conseils afin d’acheter une vieille maison.

Où trouver une vieille maison ?

Vous vous êtes décidé, vous souhaitez acheter une vieille maison, cependant vous vous demandez comment faire afin d’en trouver une qui vous plaise. Afin de trouver ce logement vous pouvez suivre exactement le même processus que si vous cherchiez une maison neuve.

Le premier réflexe d’un futur acquéreur lorsqu’il souhaite se renseigner sur les maisons sur le marché, c’est de regarder sur internet. Effectivement des centaines de portails immobiliers existent et proposent des milliers d’annonces immobilières dans toute la France.

  • Des sites comme le bon coin, se loger sont connus et diffusent les annonces des maisons à vendre dans votre secteur.
  • Si vous n’êtes pas fan des agences immobilières, vous pouvez passer par des sites comme PAP, qui mettent en ligne seulement des annonces entre particuliers.
  • Si vous souhaitez filtrer dès le départ votre recherche afin de gagner du temps, nous vous conseillons le site scanrenovation qui propose un service spécialisé en maison ancienne. Vous trouverez simplement des vieilles maisons, et vous aurez également un estimatif précis des travaux à réaliser, c’est un réel gain de temps.

Après avoir regardé sur le web les prix du marché, ou que vous souhaitez confiez entièrement votre recherche aux mains d’un professionnel, les agences immobilières sont une bonne solution.

Rendez-vous dans une agence immobilière proche du secteur où vous souhaitez déménager et expliquez-leur votre recherche. Indiquez vos critères de recherche, que vous souhaitez investir seulement dans l’ancien, votre budget travaux inclus, vos secteur, et les autres informations qui leur permettront de trouver la maison de vos rêves.

Nos meilleurs astuces avant l’achat d’une vieille maison

Acheter une vieille maison est souvent synonyme de travaux. En effet, si les habitants actuels n’ont pas rénové récemment la maison, il est fort probable que de gros travaux soient nécessaires. Dans un premier temps, esthétiquement, celle-ci mérite sûrement un coup de fraîcheur et un aménagement à vos goûts. Dans un second temps, des travaux de rénovations afin de pouvoir vous installer aux mieux seront nécessaires.

La première étape est sans aucun doute la plus importante, c’est celle de la visite de la maison. Il est important de réaliser correctement cette visite :

  • Inspectez les surfaces des pièces
  • Inspectez si la maison est humide (trace d’humidité sur les murs, odeur dans certaines pièces)
  • Inspectez l’isolation des portes et fenêtre
  • Ne négligez pas l’emplacement géographique (quartier qui vous plaît, proximité des commerces, des écoles si nécessaire etc…)
  • Demandez une contre-visite à un créneau horaire différent afin de vérifier qu’il n’y ait pas de nuisances sonores.

La deuxième astuce rejoint la première, en effet, afin de ne rater aucun détail, il est préférable de faire venir un artisan qualifié professionnel pour effectuer la contre visite. Celui-ci pourra réaliser des diagnostics techniques précis et relever des problèmes que vous n’aviez peut être pas vu. Demandez lui de :

  • Vérifiez les installations électriques
  • S’assurer que la maison soit étanche
  • Contrôler l’isolation
  • Réaliser les diagnostics obligatoires qui permettent détecter la présence d’amiante, de plomb ou encore de termites dans la maison.

Ces points sont importants car ils peuvent considérablement augmenter le prix des travaux. Ils peuvent donc malheureusement faire augmenter le budget total que vous aviez prévu pour cette maison. Il se peut que vous ne puissiez donc plus avoir les moyens d’acquérir ce bien, mais mieux vaut le savoir avant l’achat, d’où l’importance de cette étape !

La troisième astuce est de se renseigner sur les contraintes auxquelles peut faire face cette maison. Vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie de la ville afin de savoir si le bien est sujet à une obligation de ravalement de façade, de raccord aux égouts de la ville. Vous pouvez également sur les évolutions de quartier et les contraintes d’urbanismes. Renseignez vous également auprès de la copropriété des éventuels travaux si votre maison en fait partie.

La dernière astuce que nous pouvons vous donner c’est de vous renseigner sur les primes et les aides de l’Etat liées aux rénovations sur l’ancien. Effectivement, si vous avez pour projet de rénover une ancienne maison afin qu’elle soit comme neuve, ou si vous effectuez des rénovations énergétiques, vous pouvez avoir accès à des primes telles que :

  • MaPrime Rénov’, lié aux rénovations énergétiques dans le cadre du plan France Relance
  • L’éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d’un prêt d’un montant maximal de 30 000 € pour réaliser des travaux d’éco-rénovation.

Voir les conditions pour bénéficier de ces aides ainsi que toutes les autres sur le site du gouvernement.

Les conseils à suivre pour acheter sans soucis une vieille maison

Vous avez trouvé une vieille maison, effectué plusieurs visites et trouvé une entreprise de bâtiment afin de la rénover, il ne vous reste plus qu’à effectuer l’achat.

Après avoir négocié avec le vendeur et trouvé un prix convenable pour les deux parties, il faut que vous signiez un compromis ou une promesse de vente afin de réserver le logement. Vous devez verser généralement 5 à 10% du prix du bien et vous avez droit à un délai de 10 jours de rétractation.

La signature de l’acte de vente se fera 3 mois après celle du compromis, pendant ce temps :

  • Vous trouverez le meilleur financement pour cet achat (banques, courtiers …), puis vous transmettez les documents nécessaires à l’organisme financier choisi ainsi qu’une preuve de demande de crédit au vendeur.
  • Si ce n’a pas été fait au préalable, vous réaliserez une liste précise de tous les travaux nécessaires et vous contacterez plusieurs entreprises de bâtiment afin de demander des devis gratuits.
  • Vous comparez les devis afin de choisir l’entreprise qui pourra réaliser au mieux vos travaux, et au meilleur prix.
  • Vous vous renseignez, si cela n’a pas été fait avant, sur les prêts travaux et les aides financières auxquelles vous pouvez avoir accès.
  • Du côté des assurances, il faudra souscrire une assurance habitation si vous êtes propriétaire, ou une assurance habitation non occupant dans le cas d’un investissement locatif.

La signature de l’acte de vente chez le notaire. Trois mois se sont écoulés et vous voilà à cet ultime rendez-vous avec le vendeur et le notaire. Cette étape est très importante car elle certifie l’achat de cette ancienne maison. Vous réglerez le chèque de votre futur logement auprès du vendeur et, en échange, il vous cédera les clefs.

Les travaux pourront commencer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *