Entretien chalet en bois : tout ce qu’il faut savoir

Un chalet en bois… c’est élégant, chaleureux et surtout résistant. Il demande toutefois une attention particulière afin de conserver tous ses atouts au fil des ans. Le bois est un matériau vivant et naturel. Il faut donc bien s’en occuper afin de lui permettre de traverser le temps et de faire face aux rudesses du climat. L’entretien d’un chalet en bois est une étape incontournable, surtout en hiver lorsque le froid et la neige font irruption. Mais, comment bien l’entretenir ? La réponse à vos questions dans les lignes qui suivent.

Entretenir son chalet en bois : bien choisir la période

Il faut bien avouer que l’entretien des chalets en bois n’est pas une mince affaire. Mais, cela en vaut vraiment la peine pour profiter de tout son charme le plus longtemps possible. D’autant que le bois qui sert de couverture à votre chalet est aux prises avec les rayons de soleil, la pluie, la neige, sans parler des champignons et des termites. Mais avant de vous lancer dans la fastidieuse tâche de l’entretien, vous devez d’abord vous renseigner sur la météo.

Vérifiez bien la météo avant d’entreprendre l’entretien de votre chalet. Il est préférable d’effectuer les opérations lorsque le temps est particulièrement sec, de préférence au printemps ou en été, afin de veiller à ce que le bois ne soit pas trop humide. Cela facilitera beaucoup l’entretien. Dans l’idéal, le taux d’humidité du bois ne doit pas dépasser les 20 % au moment de l’entretien.

Le ponçage : une étape incontournable de l’entretien du bois

Maintenant que vous connaissez la bonne période pour effectuer l’entretien de votre chalet en bois, vous devez connaître les étapes à ne surtout pas brûler pour réussir l’opération. La première étape de votre entretien consiste à poncer le bois extérieur. C’est le premier réflexe à  avoir. Cela nettoie les ossatures et permet d’éliminer les petits résidus qui s’accumulent sur le matériau. De plus, le ponçage permet de redonner vie à votre matériau de construction.

Pour réaliser cette opération, vous pouvez recourir à du papier de verre. C’est la solution la plus économique, mais prend un peu de temps. Pour être plus efficace, il est conseillé de toujours poncer dans le sens du bois. Pour maximiser l’effet de l’entretien, vous pouvez accompagner le ponçage avec un sablage. Cela permet de décaper et de nettoyer le bois en profondeur et ainsi redonner vie à votre matériau.

Appliquer des insecticides et de la lasure

Pour faire face aux champignons et aux divers petits insectes, il faut appliquer des insecticides et/ou des traitements spéciaux pour le bois. Vous pouvez commencer l’opération sur les menuiseries comme les fenêtres et les portes. Pour effectuer cette opération, vous pouvez opter pour du sel de bore. Ce produit est plus efficace et peu nocif pour la santé. Laissez poser quelques heures pour que le produit puisse agir en profondeur.

Une fois que vous avez appliqué le traitement idéal pour protéger le bois, vous pouvez passer par l’étape de la lasure. C’est une étape indispensable du traitement du bois. La lasure est un produit de finition très efficace pour protéger le bois extérieur et garantir sa pérennité. Ce produit va protéger le matériau des agressions extérieures comme le froid, la neige, le soleil, mais aussi la moisissure et les insectes. La lasure protège aussi le bois du vieillissement naturel. N’hésitez donc pas à en appliquer plusieurs couches. L’idéal est de 3 couches. Pour un maximum d’efficacité, il est conseillé de laisser sécher au moins 10 à 12 heures avant d’appliquer la seconde et la troisième couche. À la place de la lasure, vous pouvez aussi choisir du saturateur ou de la peinture. Tous ces produits permettent de garder le bois en parfaite santé le plus longtemps possible.

La durée de l’entretien

Comme mentionné précédemment, l’entretien d’un chalet en bois n’est pas une mince affaire. Cela
demande beaucoup de temps. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé de répéter l’opération tous
les ans. Il est tout de même conseillé de répéter l’opération au moins tous les 3 ans. Mais, cela varie
en fonction du produit que vous avez appliqué. Pour la lasure, elle peut tenir en moyenne 8 ans,
contre 15 ans, voire plus, pour les peintures à bois plus résistantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *