Quelle est la qualité de l’eau chez vous ?

La qualité de l’eau du robinet s’avère très sensible à son environnement. De ce fait, il convient de ne pas négliger les traitements visant à la préserver du calcaire et de la corrosion. Même si le calcaire est sans danger pour la santé, il peut très bien affecter la machine à laver, le lave-vaisselle ainsi que notre confort quotidien. L’accumulation de tartre risque même de boucher les tuyaux. Aussi, découvrez les solutions qui éliminent la majeure partie des impuretés véhiculées par l’eau du robinet.

L’adoucisseur d’eau pour limiter le calcaire

L’installation d’un adoucisseur d’eau s’impose pour réduire la présence de calcaire. En effet, la dureté de l’eau varie d’une région à l’autre. Elle se mesure suivant le titre hydrométrique (TH) qui affiche la teneur en minéraux. Le titre alcamétrique (TA), qui indique la teneur en carbonates et en bicarbonates, est également pris en compte pour déterminer la dureté de l’eau. L’installation d’un adoucisseur d’eau, comme ceux proposés par Décalc, doit être envisagée lorsque l’eau est trop calcaire et présente un goût désagréable, elle peut aussi endommager l’électroménager et entraîner une surconsommation d’électricité. Pour rappel, le degré français (°f) équivaut à 10mg de calcium et de carbonates pour 1 litre d’eau. Attention, si la valeur de la dureté de l’eau excède les 30°f, l’installation d’un adoucisseur s’impose. Pour que l’eau du robinet puisse être qualifiée de douce, sa valeur de dureté doit être comprise entre 10°f et 20°f.

adoucisseur d'eau

La carafe filtrante : une solution très économique

Très pratique et simple d’utilisation, la carafe filtrante permet de traiter l’eau du robinet. Comme son nom l’indique, le dispositif filtre une partie des dépôts de calcaire, le chlore, les particules de métaux voire les traces de pesticides. De ce fait, il convient de remplacer régulièrement le matériau filtrant de la carafe. Cet élément a en effet une durée d’utilisation très limitée.

L’osmoseur : pour une eau plus pure

Ce dispositif filtre l’eau du robinet à trois reprises. Pour commencer, elle passe par un filtre à particules 5 microns qui retient la boue ou encore le sable. S’ensuit le passage par le filtre à charbon actif qui retient le chlore, les matières organiques voire les particules nocives. Enfin, l’eau passe par le système d’osmose inverse qui filtre les impuretés les plus infimes. Outre sa grande capacité de filtration, l’osmoseur s’avère très simple d’utilisation. Vous n’aurez qu’à appuyer sur le bouton pour enclencher le système.

Où et à qui s’adresser pour connaître la qualité de l’eau de sa commune ?

En règle générale, les informations relatives à la qualité de l’eau doivent être portées à la connaissance du public. Pour en savoir davantage, rendez-vous auprès de la mairie de votre commune. Les documents qui renseignent sur la qualité de l’eau doivent y être affichés. Le mieux serait de consulter la synthèse commentée pour une meilleure compréhension des données. Autrement, la fiche qui relate la qualité de votre eau vous sera envoyée en même temps que votre facture d’eau. Cette synthèse de la composition de l’eau de votre robinet vous sera transmise une fois par an. Dans le cas d’une copropriété, ce document est souvent transmis au syndic. Ce dernier réceptionne les factures et donc la fiche de synthèse qui renseigne sur la qualité de l’eau.

Le site du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales renseigne également sur la qualité de l’eau, commune par commune. Rappelons qu’il incombe aux agences régionales de santé (ARS) de contrôler l’eau d’alimentation humaine. Les contrôles sont ainsi réalisés à différents niveaux de la distribution. Le processus commence au stade des eaux brutes. Des prélèvements s’opèrent aussi avant et après le traitement puis au cours de la canalisation. L’ARS vient même contrôler la qualité de l’eau qui sort du robinet du consommateur. L’agence régionale de santé est également présente lorsqu’il faut assister les préfets lors des campagnes d’information sur la qualité de l’eau.

Comment la qualité de l’eau est-elle évaluée ?

Une soixantaine de paramètres sont pris en compte lors de l’évaluation de la qualité de l’eau du robinet. Ces nombreux critères permettent de déterminer sa qualité microbiologique. Le but étant de déceler la présence de bactéries, de parasites ou de virus. Il ne faut pas oublier qu’une eau contaminée engendre des troubles intestinaux, des diarrhées et des maladies plus ou moins graves. Les prélèvements visent aussi à déterminer la présence de nitrates dans l’eau. Ces polluants proviennent des rejets agricoles et industriels. C’est aussi le cas des traces de pesticides qui se retrouvent dans l’eau via le ruissellement ou par infiltration des sols.

adoucisseur d'eau au CO2

Dans le cadre du contrôle de la qualité de l’eau, l’ARS est amenée à évaluer sa radioactivité naturelle, surtout dans les régions granitiques. Dans un même temps, les experts décèlent les résidus de plombs, de substances émergentes tels que les particules de médicaments qui jouent le rôle de perturbateurs endocriniens. En outre, la qualité peut être affectée par des résidus de vinyle monomère (CVM). Ce produit synthétique est souvent utilisé dans la fabrication de canalisations. C’est d’ailleurs connu, le CVM est à l’origine du cancer du foie. Par conséquent, les consommateurs sont systématiquement informés en cas de forte teneur en CVM. Pensez surtout à vérifier la qualité de l’eau dans le cadre d’une remise aux normes de votre maison avant la mise en vente.

Quelles sont les précautions à prendre avant de boire ou d’utiliser l’eau du robinet ?

Certes, l’ARS veille à la qualité de l’eau du robinet, néanmoins, il convient de prendre certaines précautions. Par exemple, faites couler l’eau pendant une minute avant de la boire. En sus, préférez l’eau froide à l’eau chaude. Cette dernière est plus susceptible de contenir des bactéries ou des traces de métaux. Et si vous percevez un léger goût de chlore dans votre eau, le mieux serait de la placer au réfrigérateur, dans une carafe ouverte ou d’installer un adoucisseur d’eau au CO2. Votre eau sera ainsi meilleure et n’endommagera pas l’électroménager, votre peau ne tiraillera plus et vos cheveux seront aussi moins cassants.

Quoi qu’il en soit, sachez que les analyses continuelles visent à assurer les consommateurs sur la qualité de leur eau du robinet. Toutefois, en cas d’alertes sur la qualité de l’eau, pensez à prendre des précautions d’usage. En cas de doute, informez-vous auprès de la municipalité. Pour ceux qui souhaitent en savoir davantage sur la qualité de l’eau du robinet, les bilans année par année ont été édités jusqu’en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *