Aménagement de l’extérieur : le choix du portail

Qu’il soit coulissant ou battant, motorisé ou manuel, en coupe droite, bombée, incurvée ou en chapeau de gendarme, le portail est indubitablement le tout premier élément qui saute aux yeux lorsque l’on est devant une propriété. Il donne dans ce cas la première impression sur cette dernière. Un portail adapté constitue également la touche finale d’une habitation tout en étant un élément distingué de sa décoration extérieure. Il complète sa clôture, qui en permet l’accès et en garantit la sécurité. Le portail se décline aujourd’hui en une large variété de modèles, de styles et de matériaux, rendant ainsi son choix plus difficile. Dans cet article, nous allons surtout nous focaliser sur les modèles en bois.

Les bonnes raisons d’opter pour un portail en bois

Si les portails en bois plaisent toujours autant, ce n’est en aucun cas une coïncidence. Ils tirent jusqu’à aujourd’hui leur épingle du jeu grâce aux qualités intrinsèques de leur matière première : le bois naturel.

Les portails en bois sont aussi robustes que durables

Force est d’admettre que faire le choix d’un portail en bois, c’est profiter d’un élément particulièrement robuste et ayant une résistance incomparable contre le changement climatique et l’humidité. Certains (les portails en bois résineux notamment) ont fait l’objet d’un traitement autoclave, avec un fongicide et un insecticide. D’autres ont reçu un THT (traitement haute température) exempt de produits chimiques. Un tel traitement vise à améliorer de façon naturelle les caractéristiques du bois naturel. Il booste son inertie, le rend imputrescible et hydrophobe (ne craignant pas les intempéries).

choisir un portail en bois

Les portails en bois sont particulièrement esthétiques

Les portails en bois ont un caractère à la fois noble, authentique, intemporel, naturel et chaleureux. Plus authentique que l’aluminium et plus léger que le fer, ils peuvent allier modernité et tradition. Bien sûr, selon l’essence du bois par lequel ils ont été conçus ainsi que la coupe des lames, ils peuvent adopter un style contemporain ou ancien. Ainsi, leur aspect reflétant la pureté et la beauté du bois s’accorde tant aux habitations classiques qu’aux plus modernes.

Ces portails se prêtent à toutes les fantaisies et peuvent s’associer à d’autres matériaux tels que l’aluminium, le fer forgé ou le PVC. Du plus basique au plus sophistiqué, on en distingue une variété infinie. Il est donc impossible de passer à côté du modèle qui apportera un cachet indéniable à l’entrée de son domicile.

Les portails en bois sont respectueux de l’environnement

L’autre atout majeur des portails en bois tient au niveau de leur écoresponsabilité et de leur biodégradabilité. Les bois utilisés pour leur fabrication, quelle qu’en soit l’essence, proviennent bien entendu des forêts gérées dans une optique de développement durable sur des besoins économiques, sociaux, culturels et écologiques. Enfin, ils peuvent être motorisés. En les équipant d’un système de motorisation adapté, on s’épargne bien des peines et gagne en confort durant ses allers-retours quotidiens.

Les inconvénients des portails en bois

En dépit de ses innombrables avantages, un portail en bois, qu’il soit naturellement protégé ou non, est pointé du doigt pour le fait qu’il requiert un entretien aussi sérieux que régulier pour rester en parfait état le plus longtemps possible. Cela consiste en l’application régulière d’une peinture pour bois microporeuse ou de deux couches de lasure.

Un portail en bois est très robuste et relativement lourd, ce qui contraindra le propriétaire à opter pour un système de motorisation puissant. Si jamais le moteur ne l’est pas, l’ouverture et la fermeture du portail risquent d’être très lentes, ce qui risque d’être désagréable. Enfin, un portail en bois naturel ne peut en aucun cas être installé dans un endroit trop humide et son coût peut être conséquent selon l’essence utilisée.

Portail en bois : quel type d’essence choisir ?

Le type d’essence est le tout premier critère à considérer pour bien choisir son portail de bois. Les portails en bois blanc figurent dans les premiers prix. Il s’agit notamment des modèles en sapin, pin, épicéa, peuplier… Puisque ces essences de bois sont particulièrement fragiles et que leur longévité laisse à désirer, il vaut mieux faire l’impasse dessus s’ils n’ont pas été traités en autoclave ou à cœur. Dans la catégorie des bois blancs, seuls le frêne, le chêne massif et le châtaignier sont résistants et disposent d’une longévité optimale.

Les portails en bois exotiques (ipé, sipo, méranti, sapelli, acajou, cumaru, iroko…) sont quant à eux imputrescibles et résistent aussi bien aux insectes qu’aux champignons, même sans traitement spécifique. Cependant, ils sont de loin les plus chers du marché.

Dans tous les cas, au moment de l’achat, on ne doit s’intéresser qu’aux modèles dont l’essence de bois est catégorisée 3 b, 4 ou 5. Plus la catégorie est élevée, mieux c’est.

Portail en bois plein, semi-plein ou ajouré ?

Un portail en bois plein est préconisé si l’on désire bénéficier d’un modèle pouvant occulter totalement sa propriété, c’est-à-dire la préserver des regards indiscrets. Cependant, il est bien plus lourd à manipuler, raison pour laquelle il est recommandé de le motoriser avec un dispositif de vérins suffisamment puissant. Un portail en bois semi-plein permet quant à lui de protéger les animaux et enfants. Il se particularise par sa partie basse pleine et sa partie haute ajourée. Pour ce qui est du portail ajouré, on l’utilise en guise de brise-vue et de prolongement des clôtures.

portail en bois coulissant

Portal en bois battant ou coulissant ?

L’ouverture d’un portail en bois requiert un certain dégagement. Ainsi, selon l’espace dont on dispose et les configurations de son entrée, on a le choix entre les modèles battants et les portails coulissants.

Portails en bois battant : à la fois simples et esthétiques

Ces portails en bois se révèlent bien plus nobles et esthétiques que leurs homologues coulissants, surtout lorsqu’ils sont faits de bois naturel. Ceux-ci sont généralement composés de deux vantaux (symétriques ou asymétriques) qui s’ouvrent en pivotant sur des gonds fixés au niveau des poteaux. Selon la configuration de l’installation, les portails en bois battants peuvent s’ouvrir à 180° ou 90° sur l’intérieur (à conseiller si l’on ne souhaite pas gêner la circulation sur la voie publique) ou sur l’extérieur (à privilégier si l’espace intérieur de sa propriété ne permet pas leur ouverture totale).

Portails en bois coulissants : l’option gain de place par excellence

Les portails en bois coulissants comportent 1 ou 2 vantaux et s’ouvrent latéralement. Ils sont parfaits si on manque d’espace en profondeur et s’adaptent également sur les terrains en pente. Autrement dit, ces portails permettent un gain de place significatif puisqu’ils ne s’ouvrent ni vers l’intérieur ni vers l’extérieur. Cependant, leur pose nécessite un rail au sol qui doit être installé soigneusement. Il a également été constaté que les portails en bois coulissants auront tendance à se dégrader plus rapidement que leurs homologues battants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *