Comment réussir son investissement locatif ?

Alors que se lancer dans la bourse s’avère souvent hasardeux, et plus encore dans un contexte économique troublé, vous êtes à la recherche d’un placement financier à la fois sûr et durable ? Sans surprise, investir dans la pierre, et notamment dans l’immobilier locatif, comporte de nombreux atouts. Mais attention, tout placement immobilier n’est pas bon. Et il est essentiel de se poser les bonnes questions. Au fil de cet article, nous vous proposerons quelques conseils clé pour réussir votre investissement locatif.

Sélectionnez avec attention votre secteur géographique

Il ne vous aura pas échappé que toutes les zones géographiques n’ont pas la même attractivité. Au-delà de la différence entre centres-villes, zones urbaines et zones rurales, différents facteurs peuvent influencer l’attractivité d’un secteur et, par conséquent les prix des biens, leur évolution, les loyers et leur rentabilité. Marché de l’emploi, présence de commerces et d’écoles, transports en commun… Renseignez-vous sur ce qui rend la zone agréable à vivre. Enfin n’oubliez pas de consulter le taux de logements vacants dans la région. Plus celui-ci est élevé, plus il vous sera difficile de louer votre futur bien.

Anticipez le financement de votre investissement locatif

Comme tout placement financier, un investissement locatif doit être mûrement réfléchi, notamment au niveau du budget. Lorsque vous achetez pour louer, il vous faut donc assurer vos arrières pour ne pas vous mettre en difficulté dans le remboursement de vos éventuels prêts en cours. Bien évidemment, si vous devez emprunter il vous faudra consulter votre banquier. Mais dans tous les cas vous pouvez également consulter un expert en investissement immobilier qui vous aidera à déterminer, selon vos moyens, le cadre optimal de financement de votre projet.

Trouvez le meilleur compromis entre rentabilité et défiscalisation

Lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier, on imagine rapidement un projet dépassant le seul développement du patrimoine foncier, avec une rente mensuelle apportée par les loyers versés par les locataires. Mais s’il est essentiel de s’interroger quant à la rentabilité locative d’un bien, il est tout aussi intéressant de se renseigner sur les avantages fiscaux que peuvent apporter un tel projet. En effet, par le biais de la loi Pinel notamment, un investissement locatif neuf pour un bien mis en location permet de bénéficier d’un crédit d’impôt. Potentiellement, ce dernier peut avoir plus d’intérêt qu’une rente locative. Cela est donc à calculer avec attention.

Pensez à souscrire une assurance loyers impayés

La vie d’un propriétaire n’est pas toujours rose. Pour de nombreuses raisons, mauvaises volontés ou accidents de la vie, il peut arriver qu’un locataire ne verse pas son loyer en temps et en heure, vous mettant alors potentiellement en difficulté pour rembourser l’emprunt souscrit pour financer de bien. Pour éviter cela, nous vous recommandons de souscrire une assurance loyers impayés qui prendra le relais en cas de défaut. Cependant, soyez attentif aux conditions exactes proposées par les organismes d’assurance sur de tels produits. En effet, il n’est pas rare de voir des propriétaires attendre en vain que ce dispositif ne soit activité. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un avocat et/ou à comparer les offres d’assurances en la matière.

Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux éléments auxquels vous devrez penser lorsque vous ferez un investissement locatif. Toutefois, en suivant nos conseils, vous pourrez augmenter vos chances de réussite et prendre une décision financière judicieuse pour vous et votre famille. Avez-vous déjà réalisé un investissement locatif ? Quels conseils ajouteriez-vous à cette liste ?